Volume
Valenciennois

Valenciennois : après Noël, la crainte des abandons successifs pour les associations de protection animale

Le 23/01/2024 - 4912 vues

Par Nathan Bigué

Pointées du doigt par les associations de protection animale, les adoptions d’animaux comme cadeaux de Noël débouchent trop souvent sur des abandons. Un fléau que déplorent encore les acteurs valenciennois.

« Offrir un animal à Noël est une très mauvaise idée », rappelle Sylvie Grévin, présidente de l’association Canin sans famille. Comme elle, toutes les associations de protection animale ont sensibilisé à l’adoption ou l’achat d’un animal de compagnie pour les fêtes de Noël. 

Et pourtant, elles craignent encore et toujours une forte vague d’abandons dans les jours et semaines à venir. Conséquences directes de ces achats compulsifs, voire « de dernières minutes », note Sylvie Grévin.

 

De nombreuses familles font en effet le choix d'accueillir un animal de compagnie parmi leur fratrie, sans y réfléchir au préalable. « En plus de faire un cadeau de Noël, ils prennent un animal qui ne correspond pas à leur façon de vivre », déplore la présidente de l’association valenciennoise. 

 

De l'inquiétude pour les semaines à venir

L’association Canin sans famille a rouvert ses portes aux adoptions le 5 janvier. Aucun cas d'abandon n’était à signaler à la réouverture, mais la crainte est bien présente : « Ce sera d'ici quelques mois, lorsque les dégâts vont se faire ressentir, comme la propreté non acquise du fait de la non-disponibilité des personnes ». 

Même constat un peu plus loin, à Marly, pour l’association Cœur de Chat. « D’ici un mois, on va nous déposer partout, et même devant nos maisons, des caisses avec des femelles gestantes », déplore Nathalie Carlier, vice-présidente de l’association. 

 

Si tous les animaux sont concernés par les abandons de leur nouveau maître, ce sont « en grande majorité des chiens de grande taille », très encombrants, qui sont sujets à ce fléau. Bien que les petits animaux (chats, lapins…) n’y échappent pas. Loin de là. 

Dans le Valenciennois, les différents refuges et associations de protection animale s’inquiètent, et ce malgré leur campagne de sensibilisation sur les réseaux sociaux. La vice-présidente de Cœur de Chat note quand même des progrès grâce à ces actions. Mais pas de quoi contredire l'évolution de la Société protectrice des animaux (SPA) : chaque année, après Noël, plus de 5 000 animaux de compagnie sont abandonnés. 

 

Des solutions pour éviter les abandons

Sachez aussi que certaines associations sont prêtes à récupérer vos animaux de compagnie, plutôt que de les voir abandonner dans la nature. « Nous préférons prendre l'animal plutôt que de le voir sur les réseaux sociaux soit écrasé, ou placé n'importe où », précise la gérante de Canin sans famille. Chez Cœur de Chat aussi, des retours d’animaux ont parfois lieu. Car malgré la colère, la cause animale prend le dessus. 

 

Mais ce phénomène est-il plus fort dans le Valenciennois ? Malheureusement, que ce soit ici ou ailleurs, Sylvie Grévin confirme que « toutes les régions ont leur lot d'abandons ». Ce lundi 22 janvier, la SPA a d’ailleurs donné les chiffres de l’année 2023 : 44 844 animaux abandonnés ou maltraités ont été pris en charge, un chiffre en hausse de 1,5 % sur un an.



Son(s) attaché(s) à cet article

Notre reportage :


Sylvie Grévin, présidente de l’association Canin sans famille :


Nathalie Carlier, vice-présidente de l’association Cœur de Chat à Marly :


Autres actualités pour Valenciennois :

Près de deux ans plus tard, « une seule séance avec son psychologue » : l’angoisse des victimes de violences conjugales

Le 13 Avril 2024

Auditionné à la mi-mars au tribunal de Valenciennes, un homme a été condamné pour des faits de violences conjugales sur son ex-compagne. Une nouvelle fois, la victime fait face à des effets post-traumatiques. D’autant que son suivi psychologique est très complexe.

CNO

Condé-sur-l’Escaut : première pierre posée pour 22 logements sociaux en centre-ville, une livraison prévue pour 2025

Le 10 Avril 2024

Une partie de l’ancienne imprimerie Descamps va laisser place à 22 logements sociaux d’ici 2025, à Condé-sur-l’Escaut. Un projet qui voit enfin le jour, après des années de rebondissements.

CNO

Valenciennois : dans « Théâtre on demand », les spectateurs ont les cartes en main jusqu'au 20 avril

Le 09 Avril 2024

En tournée jusqu'au 20 avril, la Compagnie 7 ans plus tard sillonne les espaces communs du territoire pour présenter son spectacle « Théâtre on demand ». Insolite, simple et tournée vers le public, la représentation veut transmettre la magie du théâtre.

CNO

Valenciennois : quelle sortie pour les salariés d’Etex-Eternit ? Une grève entamée avant de nouvelles négociations

Le 03 Avril 2024

Lâchés le 24 janvier dernier par Etex, leur propriétaire, les salariés d’Etex-Eternit à Haulchin et Thiant sont en grève pour protester contre le plan social sur la table, ce mercredi. Des négociations sont prévues, alors que trois points bloquent selon la CGT. 

CNO

Une année record pour Made in Valenciennes avec plus de 1 500 visiteurs dans les entreprises du territoire

Le 02 Avril 2024

Réunies sur le site de Stellantis Valenciennes, mercredi dernier, les entreprises partenaires de Made in Valenciennes ont tiré le bilan des deux semaines de portes ouvertes. L’office du tourisme du Valenciennois, organisateur, est en tout cas pleinement satisfait.

CNO

Trith-Saint-Léger : ce qu’il faut retenir du dernier conseil municipal

Le 23 Mars 2024

Les élus de Trith-Saint-Léger étaient à nouveau réunis en conseil municipal, ce mercredi. Sans grande surprise, les discussions entre l’opposition et la majorité municipale ont parfois été houleuses. Comme au sujet du rapport d’orientations budgétaires (ROB). 

CNO

Grâce à l’association Grand Hainaut 2040, les jeunes du territoire à la découverte de l’industrie Deprecq à Raismes

Le 20 Mars 2024

La troisième journée de road-trip des entreprises du territoire, organisée par l’association Grand Hainaut 2040 ce mercredi, a permis à un groupe d’élèves de découvrir les coulisses de Deprecq. L’objectif : casser les clichés sur le monde industriel.

CNO

Officiellement entre les mains d’Europlasma, Valdunes veut lutter jusqu’au bout pour conserver un maximum d'emplois

Le 20 Mars 2024

Le tribunal de commerce de Lille Métropole a acté la reprise de Valdunes par le groupe français Europlasma, ce mercredi matin. Dans le pire des cas, 131 emplois ne seront pas conservés dans les rangs du dernier fabricant de roues et essieux de train français.

CNO

Coupe de France. 1 000 supporters du VAFC à Lyon ? L’organisation du déplacement patine, mais ne déraille pas encore

Le 18 Mars 2024

Alors que le déplacement à Lyon pour la demi-finale de Coupe de France avait tout d’une parenthèse enchantée pour les supporters du VAFC, on en est pour l'instant très loin. Avant la mise en vente des places, ce mercredi, le flou règne toujours.

CNO

Les Fourmis, un service d’aide à domicile qui privilégie l’aspect « humain »

Le 12 Mars 2024

Depuis le début d’année, le service d’aide à domicile Les Fourmis agit dans les alentours de Noyelles-sur-Selle. L’inauguration officielle de la société a eu lieu la semaine dernière, l’occasion de présenter les valeurs défendues par la société.

CNO