Volume
Valenciennes et son canton

Valenciennes : mobilisés devant la sous-préfecture, les centres sociaux veulent retrouver le sens de leur travail

Le 31/01/2024 - 7866 vues

Par Nathan Bigué

Plus de 200 personnes se sont mobilisées devant la sous-préfecture de Valenciennes, ce mercredi, lors d’une mobilisation à l’échelle nationale. Les responsables et animateurs de centres sociaux craignent de ne plus pouvoir mettre en place leurs actions d’aide à la population.

Partout en France, les centres sociaux sont mobilisés dans la rue ce mercredi 31 janvier. Ils dénoncent leur situation, contrainte par l'augmentation des charges et la baisse des subventions publiques, ce qui ne leur permet plus d’aller suffisamment aux devants des habitants. À Valenciennes, devant la sous-préfecture, ils étaient plus de 200 à être mobilisés, pointant du doigt cette fragilisation de leurs établissements.

 

« C’est de plus en plus difficile de répondre à tous les besoins des habitants, en nous donnant de moins en moins de moyens financiers, et en ayant beaucoup de mal à les mobiliser. C’est très compliqué », résume Pascal Blaszczyk, directeur du centre social de Condé-sur-l’Escaut. 

 

À lire aussi - BIENVENUE À LA BARAKA’JOBS, OÙ L’OBJECTIF EST DE LUTTER CONTRE LE CHÔMAGE ET LA PAUVRETÉ

 

Discussions avec le sous-préfet valenciennois

Une situation qui en devient même urgente, et qui, si elle se poursuit, pourrait contraindre les centres sociaux à ne pas reconduire certains postes. D’autant que la masse salariale a fortement augmenté (changement de convention collective au 1er janvier 2024) : plus 8 % en moyenne à l’échelle nationale. 

« Il n’y pas de nouveaux financements, il y a même une diminution », insiste Pierre Schroder, directeur de la maison de quartier à Saint Waast. Selon une enquête menée par SENACS, 637 centres sociaux présentaient un déficit en 2022. Devant la sous-préfecture, plusieurs directeurs nous assurent également commencer l’année en déficit, en espérant trouver de nouveaux fonds courant 2024.

 

Une délégation de représentants a donc rencontré le sous-préfet, Guillaume Quénet, ce mercredi matin. « Il nous a écoutés. Je pense qu’il a compris que la demande était dans la pérennisation de subventions, pour ne pas travailler uniquement avec des appels à projets », note Monique Denoyelle, présidente de la fédération des centres sociaux du Nord Pas-de-Calais. 

 

Une perte de contact avec les adhérents

« Ce n’est pas uniquement les financements qui sont questionnés. C’est aussi le sens de notre travail. On se retrouve à déposer pas moins d'une trentaine ou une quarantaine de dossiers pour pouvoir mettre en place l’action du centre social », poursuit Pierre Schroder. Cette surcharge administrative impose parfois à l’animateur ou l’éducateur un tout autre rôle. 


Moins au contact de la population, il ne peut plus assurer la qualité du projet mené par son centre social. « Je passe plus de temps à chercher des financements qu’à être au contact de mon public pour savoir comment les impliquer dans la vie du centre social », confirme Gerry Grobelny, directeur du centre socio-culturel Georges Dehove, au quartier Chasse Royale de Valenciennes.
En plus de cela, il note une hausse croissante de son nombre d’adhérents, notamment depuis la période Covid. Alex Dufresne, animatrice en temps périscolaire, s’interroge : «
Est-ce qu’on pourra encore aider les enfants comme on le fait actuellement ? » Une question qui reste en suspens.



Son(s) attaché(s) à cet article

Jean Clavery, président de l'ACSRV (Association des centres sociaux et socioculturels de la région de Valenciennes), après la rencontre avec le sous-préfet :


Mathieu Zimmermann, directeur des Floralies à Marly, au micro de CN'O :


Notre reportage :


Autres actualités pour c Valenciennes et son canton :

Valenciennes : pour les élections européennes, les militants de La France insoumise s’engagent sur le terrain

Le 13 Avril 2024

À moins de deux mois des élections européennes, les militants locaux de la France insoumise s'activent sur le terrain, comme au quartier du faubourg de Lille ce samedi. Avec un double objectif : aider dans les démarches et convaincre. 

CNO

Open national : la belle histoire du week-end pour Manon Arcangioli sur la terre battue de Valenciennes

Le 06 Avril 2024

Alors que la 45e édition de l’Open de tennis de Valenciennes battait son plein ce samedi, la Normande Manon Arcangioli a triomphé au forceps et remporté le tableau dames. Elle aurait pu, pourtant, ne pas entrevoir la finale.

CNO

Volley (Elite) : à mi-parcours, les Valenciennoises reçues cinq sur cinq !

Le 30 Mars 2024

Tombeuses 3 sets à 0 de Nantes, les Valenciennoises occupent sereinement la première place du groupe de play-off de deuxième division, à mi-parcours avec cinq victoires de suite. Il faudra maintenant confirmer aux matchs retours.

CNO

Un an après Sainte-Soline, un rassemblement pour fêter et rendre hommage devant la gendarmerie de Valenciennes

Le 27 Mars 2024

Un rassemblement a eu lieu devant la gendarmerie de Valenciennes, lundi à 19 heures. Un an après les incidents de Sainte-Soline, un hommage a été rendu, avec la présence d'élus locaux.

 

CNO

Valenciennes : 7 agents GRDF jugés pour des dégradations en manifestation, une « discrimination syndicale » pour la CGT

Le 27 Mars 2024

Jugés ce mardi à Valenciennes, sept agents GRDF, dont six syndiqués CGT et un FO, sont accusés d’avoir dégradé un poste de distribution de gaz lors d’une manifestation contre la réforme des retraites. La CGT était mobilisée devant le tribunal, dénonçant une discrimation syndicale.

CNO

Une entreprise éphémère lancée à Valenciennes, « on veut aider les seniors sans emploi »

Le 25 Mars 2024

Pour trouver un nouveau job, des chercheurs d’emplois ont rejoint une entreprise éphémère, un moyen particulier pour se relancer dans le monde du travail. Et pour l’antenne de Valenciennes, ce sont les seniors qui sont visés.

CNO

Valenciennes : le marché des saveurs ouvre la saison printanière sur la place d’Armes

Le 16 Mars 2024

Depuis vendredi et jusqu’à dimanche, le marché des saveurs occupe la place d’Armes. Des producteurs venus des quatre coins de la France accueillent les Valenciennois, avec leurs lots de spécialités à partager.

CNO

Hockey sur glace (D1). Sébastien Bailleul : « Il faut impérativement que tout le monde se mette en tête qu’il n’y a rien de fait »

Le 15 Mars 2024

À l’aube du début des play-downs, ce samedi contre Morzine (18h40), les Diables Rouges de Valenciennes espèrent se maintenir en D1, le deuxième échelon français. Ambitions, axes d’amélioration, structuration du club : le président du club, Sébastien Bailleul, en profite pour faire le point, au micro de CN’O. 

CNO

Anzin : Eusebio Ferrari, « la même histoire » que Missak Manouchian et un devoir de mémoire pour les plus jeunes

Le 27 Février 2024

L’hommage annuel rendu au résistant Eusebio Ferrari, devant sa stèle à Anzin, était encore un peu plus symbolique ce samedi 17 février. De par la panthéonisation de Missak Manouchian trois jours plus tard, mais aussi la présence de lycéens anzinois.

CNO

Coupe de France. Rouen - VAFC : 54 ans après, « une opportunité à ne pas manquer »

Le 27 Février 2024

Dans le rouge en championnat, le VAFC s'offre un vrai bol d’air en Coupe de France, ce mercredi, en quarts de finale contre Rouen (National 1). Un déplacement qui pourrait entrer dans l’histoire, 54 ans après la dernière demi-finale du club dans la compétition. (Photo VAFC)

CNO