Volume
Valenciennois

La caravane du plein emploi solidaire à Valenciennes, comme un symbole pour les acteurs du territoire

Le 12/06/2024 - 40172 vues

Par Nathan Bigué

De passage à la maison de quartier Beaujardin de Valenciennes, la caravane du Plein emploi solidaire a permis un moment d’échanges entre les acteurs qui luttent contre la privation durable d’emploi.

Volontier, François accepte de prendre la parole publiquement. Après six ans de chômage, l’homme a retrouvé du travail depuis le 1er novembre à la Baraka'Jobs, une entreprise à but d'emploi dans le cadre du dispositif « Territoires zéro chômeurs de longue durée ». Mais cela ne s’est pas fait sans difficulté. « Vous perdez l’estime de vous-même, vos amis aussi, se remémore-t-il. Je suis reparti de zéro ». Jordan, 30 ans, « a découvert le travail » au Capep, après plusieurs détentions. Il débutera bientôt un contrat au sein d’une entreprise locale réputée pour sa 3D. 

 

Ces témoignages ressortent d’un moment d’échange organisé par l’Association des centres sociaux et socioculturels de la région de Valenciennes (ACSRV), à l'occasion du passage de la caravane du tour de France du plein emploi solidaire à Valenciennes.

Depuis le 28 mars, la caravane sillonne les routes pour défendre les droits des travailleurs « trop peu qualifiés », « trop handicapés » ou encore « trop vieux ». Salariée pour l’association et conductrice de la caravane, Ilona Weinans rappelle « que les ELPE (entreprise de lutte contre la privation d’emploi) ont pour objectif d’éradiquer la privation d'emploi, qui touche aujourd’hui encore deux millions de personnes en France ».

 

Comment assurer l’emploi solidaire ?

Dans un contexte politique ultra-tendu en France, qui demandera aux Français un nouveau passage aux urnes à l'occasion des élections législatives, la question des subventions du milieu social est plus que jamais sur la table. Créer de l’emploi solidaire représente « en moyenne des économies pour l’État en termes d’allocations », insiste Ilona Weinans.

 

À lire aussi - BIENVENUE À LA BARAKA’JOBS, OÙ L’OBJECTIF EST DE LUTTER CONTRE LE CHÔMAGE ET LA PAUVRETÉ

 

Derrière ce projet de tour de France, qui sera répété en 2025 et 2026, l’idée est surtout de déboucher sur une loi pour assurer la survie des entreprises à but d’emploi. Car en 2026, le dispositif du « zéro chômeur de longue durée » prendra fin.Il faudra, alors, faire en sorte que le chemin parcouru ne disparaisse pas en un claquement de doigts.

Chaque jour, l’association écrit donc au président de la République, et désormais à la ministre du Travail, « pour leur demander les deux ou trois choses incontournables pour la loi du plein emploi solidaire ».

 

À l’échelle locale, l’association Phare et l’entreprise La Baraka’Jobs sont en tout cas de belles références en la matière. Elles ont, l’une comme l’autre, ouvert le champ des possibles en proposant des CDI à d’anciens travailleurs, en recherche d’emploi de longue date. Parfois stoppés pour leur handicap. Parfois aussi pour leur « manque de mobilité ». Là est tout le défi de l’emploi solidaire.



Son(s) attaché(s) à cet article

Ilona Weinans, salariée de l'association angevine Plein emploi solidaire, au micro de CN'O :


Autres actualités pour Valenciennois :

Laurent Degallaix, maire de Valenciennes placé en garde à vue ce mardi pour soupçon de trafic d’influence et subornation de témoin

Le 20 Juin 2024

L’information a été révélée par le média Valeurs actuelles et confirmée son rédacteur-en-chef sur les réseaux sociaux.

CNO

Policier, il possédait une multitude d’armes à feu et de grenades à son domicile

Le 10 Juin 2024

Passé devant le juge le 28 mai, un policier a été condamné pour détention de nombreuses armes non déclarées. Le policier a été reconnu de toutes les accusations le visant.

CNO

Avec Retrocar Hainaut, un ballet de voitures anciennes dans les rues du Valenciennois

Le 06 Juin 2024

Voitures de collection ou souvenirs du passé, de nombreuses automobiles anciennes seront mises à l’honneur ce week-end à l’occasion de Retrocar Hainaut. Pour sa dixième édition, une exposition est même organisée au niveau du square Gosset de Valenciennes. 

CNO

Féminicide à Bruay-sur-l’Escaut : un lâcher de ballons pour rendre « un dernier hommage » à Zahia, tuée par son conjoint

Le 05 Juin 2024

Un lâcher de ballons était organisé en hommage à Zahia, tuée par son conjoint vendredi dernier au domicile familial, à Bruay-sur-l’Escaut. La tristesse et la colère restent pesantes, six jours après le drame. 

CNO

Salon du chiot de Valenciennes : « une dizaine de chiots morts et au moins autant d’hospitalisés »

Le 03 Juin 2024

À la suite du salon du chiot de Valenciennes au début du mois de mai, plusieurs des jeunes animaux achetés sont décédés. Des chiots au schéma vaccinal parfois suspect et dont les ventes ne sont pas toujours légales.

CNO

Pharmacies en grève : la pénurie de médicaments, le cœur du problème

Le 29 Mai 2024

Les pharmaciens de toute la France seront en grève ce jeudi. Leurs réclamations sont nombreuses et concernent notamment la pénurie de médicaments, quotidienne depuis plusieurs années. 

CNO

Deux couples de Beuvrages accumulaient des bénéfices en revendant des cigarettes du Luxembourg

Le 28 Mai 2024

Plus de 10 000 euros retrouvés chez l’un des deux couples, 500 euros chez l’autre. Si aucun lien de trafic en bande organisée n’a été relevé par le tribunal de Valenciennes, les prévenus ont néanmoins écopé de peines avec sursis.

CNO

Incendies, tensions… À Quarouble, un conflit de voisinage termine sur les bancs du tribunal

Le 17 Mai 2024

Un habitant d’un quartier quaroubain, à la frontière belge, était jugé en comparution immédiate fin avril pour dégradations du bien d’autrui. L’audience a été repoussée. 

CNO

Embar(o)quement immédiat, un festival qui met en avant la rencontre avec les artistes

Le 09 Mai 2024

Le festival Embar(o)quement immédiat prend place dans le Valenciennois à partir de ce vendredi et jusqu'au 2 juin. Au programme, de la musique, du théâtre ou encore de la danse avec un thème en commun : l'époque baroque.

CNO

Les Turbulentes : la météo capricieuse n’a pas empêché les festivaliers de battre le pavé… à la (re)découverte des « Misérables » !

Le 04 Mai 2024

Pour sa vingt-sixième édition, le festival des Turbulentes n’a pas échappé à la pluie, mais il en fallait bien plus pour désabusser les festivaliers, ce samedi. Une importante foule a notamment assisté, trempée mais morte de rire, aux « Misérables » de la troupe Les batteurs de pavés.

CNO