Volume
Valenciennois

Près de deux ans plus tard, « une seule séance avec son psychologue » : l’angoisse des victimes de violences conjugales

Le 13/04/2024 - 6605 vues

Par Nathan Bigué

Auditionné à la mi-mars au tribunal de Valenciennes, un homme a été condamné pour des faits de violences conjugales sur son ex-compagne. Une nouvelle fois, la victime fait face à des effets post-traumatiques. D’autant que son suivi psychologique est très complexe.

Au tribunal de Valenciennes, les lundis matin, les audiences concernant les violences conjugales sont devenues bien plus que monnaie courante. « 80 % des audiences du lundi matin sont des faits de violences conjugales, et parfois en présence de mineurs », confirme Me Godelive Tiabou Tiomela.
Mi-mars, l’avocate du barreau de Valenciennes défendait sa cliente, une femme victime de violences conjuguales au moins entre avril 2022 et février 2023. Durant cette relation avec Arthur*, la femme se heurte à un homme violent, alcoolisé et menaçant. « Un conseil, cache-toi », « je vais te péter les jambes » : les menaces relevées par la victime auprès des policiers s’ajoutent à la violence physique. 

 

Plus d’un an et demi plus tard, Mathilde* garde les traces du passé : « Je ne me sens pas en sécurité, je me sens très angoissé ». Après environ cinq mois de relation, la femme obtient également le soutien des amis d’enfance de son ex-compagnon. Eux aussi accusent le prévenu, décrivant des scènes de violences abjectes. « Tous les soirs, ils se frappaient (...) et c’est lui qui commençait », décrit un proche de l’ancien couple. 

 

Un cruel manque de suivi psychologique

Ces mois de vie commune sont, aujourd’hui encore, difficiles à digérer pour Mathilde. « Il serait important qu’on prenne soin des personnes qui vivent ce genre de choses et que les psychologues soient un peu plus disponibles. Mais ils ont tellement de personnes… », déplore Me Godelive Tiabou Tiomela. Pendant l’audience, la victime intervient une seule fois, pour partager sa souffrance et dénoncer les faits énumérés par le président du tribunal. Son ex-compagnon, lui, reconnaît certains faits de violence. Mais pas tous. 

 

Finalement, le tribunal l’a condamné à 7 mois de prison sous bracelet électronique, au domicile de sa mère. Une interdiction d’entrée en contact avec la femme a également été prononcée. « C’était un élément hyper important », confirme l’avocate de la victime, toujours touchée par ces événements passés. « Les faits se sont déroulés en août 2022 et ma cliente n’a eu qu’une seule séance avec son psychologue », reprend l’avocate. Le psychologue de sa cliente est parti à la retraite, retardant encore un peu plus d’éventuels rendez-vous. 

Elle déplore un service d’aides au victime surchargé, bien que ces derniers se développent progressivement dans le Valenciennois. L’État veut d’ailleurs en créer un par arrondissement. Mais le Nord est depuis longtemps une région fortement touchée. En 2022, les services de police valenciennois enregistraient 1 053 plaintes pour des violences conjugales et intrafamiliales. Des chiffres éloquents, en hausse de 10 % entre 2022 et 2023. Le problème est donc loin d’être endigué.



Son(s) attaché(s) à cet article

Me Godelive Tiabou Tiomela, avocate de la partie civile, au micro de CN'O :


Autres actualités pour Valenciennois :

La caravane du plein emploi à Valenciennes, comme un symbole pour les acteurs du territoire

Le 12 Juin 2024

De passage à la maison de quartier Beaujardin de Valenciennes, la caravane du Plein emploi solidaire a permis un moment d’échanges entre les acteurs qui luttent contre la privation durable d’emploi.

CNO

Policier, il possédait une multitude d’armes à feu et de grenades à son domicile

Le 10 Juin 2024

Passé devant le juge le 28 mai, un policier a été condamné pour détention de nombreuses armes non déclarées. Le policier a été reconnu de toutes les accusations le visant.

CNO

Avec Retrocar Hainaut, un ballet de voitures anciennes dans les rues du Valenciennois

Le 06 Juin 2024

Voitures de collection ou souvenirs du passé, de nombreuses automobiles anciennes seront mises à l’honneur ce week-end à l’occasion de Retrocar Hainaut. Pour sa dixième édition, une exposition est même organisée au niveau du square Gosset de Valenciennes. 

CNO

Féminicide à Bruay-sur-l’Escaut : un lâcher de ballons pour rendre « un dernier hommage » à Zahia, tuée par son conjoint

Le 05 Juin 2024

Un lâcher de ballons était organisé en hommage à Zahia, tuée par son conjoint vendredi dernier au domicile familial, à Bruay-sur-l’Escaut. La tristesse et la colère restent pesantes, six jours après le drame. 

CNO

Salon du chiot de Valenciennes : « une dizaine de chiots morts et au moins autant d’hospitalisés »

Le 03 Juin 2024

À la suite du salon du chiot de Valenciennes au début du mois de mai, plusieurs des jeunes animaux achetés sont décédés. Des chiots au schéma vaccinal parfois suspect et dont les ventes ne sont pas toujours légales.

CNO

Pharmacies en grève : la pénurie de médicaments, le cœur du problème

Le 29 Mai 2024

Les pharmaciens de toute la France seront en grève ce jeudi. Leurs réclamations sont nombreuses et concernent notamment la pénurie de médicaments, quotidienne depuis plusieurs années. 

CNO

Deux couples de Beuvrages accumulaient des bénéfices en revendant des cigarettes du Luxembourg

Le 28 Mai 2024

Plus de 10 000 euros retrouvés chez l’un des deux couples, 500 euros chez l’autre. Si aucun lien de trafic en bande organisée n’a été relevé par le tribunal de Valenciennes, les prévenus ont néanmoins écopé de peines avec sursis.

CNO

Incendies, tensions… À Quarouble, un conflit de voisinage termine sur les bancs du tribunal

Le 17 Mai 2024

Un habitant d’un quartier quaroubain, à la frontière belge, était jugé en comparution immédiate fin avril pour dégradations du bien d’autrui. L’audience a été repoussée. 

CNO

Embar(o)quement immédiat, un festival qui met en avant la rencontre avec les artistes

Le 09 Mai 2024

Le festival Embar(o)quement immédiat prend place dans le Valenciennois à partir de ce vendredi et jusqu'au 2 juin. Au programme, de la musique, du théâtre ou encore de la danse avec un thème en commun : l'époque baroque.

CNO

Les Turbulentes : la météo capricieuse n’a pas empêché les festivaliers de battre le pavé… à la (re)découverte des « Misérables » !

Le 04 Mai 2024

Pour sa vingt-sixième édition, le festival des Turbulentes n’a pas échappé à la pluie, mais il en fallait bien plus pour désabusser les festivaliers, ce samedi. Une importante foule a notamment assisté, trempée mais morte de rire, aux « Misérables » de la troupe Les batteurs de pavés.

CNO