Volume
Valenciennois

Condé-sur-l’Escaut : première pierre posée pour 22 logements sociaux en centre-ville, une livraison prévue pour 2025

Le 10/04/2024 - 6711 vues

Par Nathan Bigué

Une partie de l’ancienne imprimerie Descamps va laisser place à 22 logements sociaux d’ici 2025, à Condé-sur-l’Escaut. Un projet qui voit enfin le jour, après des années de rebondissements.

Après la démolition, place à la construction. Celle de 22 logements en plein centre-ville de Condé-sur-l’Escaut, à seulement cent mètres de la mairie. L’emplacement est d'autant plus symbolique que le chantier se déroule sur une partie du site de l’ancienne imprimerie Descamps, basée dans la ville condéenne jusqu’en 2014. Au-delà de cet aspect historique, c’est surtout l’accomplissement d’un combat acharné de la commune et du bailleur Habitat du Nord, sollicité en 2018 par la Communauté d'agglomération de Valenciennes Métropole (CAVM).

 

Passé sous le coude du bailleur V2H et de la Société Immobilière Grand Hainaut (SIGH), ce foncier a quelque peu brûlé les mains de tous les acteurs qui l’ont possédé. La faute notamment à des bâtiments en mauvais état, mais aussi à la présence d’amiante, de plomb et de champignons. En bref, Habitat du Nord avait l’immense défi de transformer ce foncier, dans le cadre notamment de l’opération de requalification des quartiers anciens dégradés.

 

À lire aussi - LABELLISÉE « PETITE VILLE DE DEMAIN », CONDÉ-SUR-L’ESCAUT MET LE CAP SUR LES PROCHAINES ANNÉES

 

La protection des sols exigée par l’objectif ZAN 

Grégory Lelong, maire de Condé-sur-l’Escaut, s’en souvient : à son arrivée en 2014, le dossier était l’un des premiers sur sa table. Plus de 15 après les premières évocations du chantier, « c’est un moment historique dans le développement (...), une nouvelle page de la ville », estime-t-il. Et l’édile pèse ses mots pour ce projet évalué à plus de 4 millions d’euros. « Pour nous, c’était une évidence… mais quelle souffrance ! », souffle Franck Poirier, président du Directoire Habitat du Nord, soulagé d’avoir posé cette première pierre.

 

Cette friche abandonnée en plein centre-ville, détruite à partir de 2021, répond également aux nouveaux enjeux propulsés par l’objectif Zéro artificialisation nette (ZAN), visant à ralentir les aménagements des espaces agricoles notamment. Ce « recyclage foncier » soutenu par la Région et Elisabeth Gondy, conseillère régionale, permet également de « préserver la nature, l’économie locale, la facilité du déplacement… ».

 

Des logements sociaux du T1 au T5

Les 22 logements sociaux de la résidence devraient voir le jour à la fin de l’année 2025. Des logements allant du T1 au T5, avec majoritairement des T2 (10) et T3 (8), seront construits. Sachant que la ville de Condé-sur-l’Escaut comprend près de 50 % de logements sociaux, ce nouveau chantier vient répondre à la forte demande de la population éligible. « Ça permet d’avoir un vrai acteur (Habitat du Nord), une institution aux épaules solides pour faire un tel projet », ajoute Grégory Lelong.



Son(s) attaché(s) à cet article

Notre reportage : 


Autres actualités pour Valenciennois :

La caravane du plein emploi solidaire à Valenciennes, comme un symbole pour les acteurs du territoire

Le 12 Juin 2024

De passage à la maison de quartier Beaujardin de Valenciennes, la caravane du Plein emploi solidaire a permis un moment d’échanges entre les acteurs qui luttent contre la privation durable d’emploi.

CNO

Policier, il possédait une multitude d’armes à feu et de grenades à son domicile

Le 10 Juin 2024

Passé devant le juge le 28 mai, un policier a été condamné pour détention de nombreuses armes non déclarées. Le policier a été reconnu de toutes les accusations le visant.

CNO

Avec Retrocar Hainaut, un ballet de voitures anciennes dans les rues du Valenciennois

Le 06 Juin 2024

Voitures de collection ou souvenirs du passé, de nombreuses automobiles anciennes seront mises à l’honneur ce week-end à l’occasion de Retrocar Hainaut. Pour sa dixième édition, une exposition est même organisée au niveau du square Gosset de Valenciennes. 

CNO

Féminicide à Bruay-sur-l’Escaut : un lâcher de ballons pour rendre « un dernier hommage » à Zahia, tuée par son conjoint

Le 05 Juin 2024

Un lâcher de ballons était organisé en hommage à Zahia, tuée par son conjoint vendredi dernier au domicile familial, à Bruay-sur-l’Escaut. La tristesse et la colère restent pesantes, six jours après le drame. 

CNO

Salon du chiot de Valenciennes : « une dizaine de chiots morts et au moins autant d’hospitalisés »

Le 03 Juin 2024

À la suite du salon du chiot de Valenciennes au début du mois de mai, plusieurs des jeunes animaux achetés sont décédés. Des chiots au schéma vaccinal parfois suspect et dont les ventes ne sont pas toujours légales.

CNO

Pharmacies en grève : la pénurie de médicaments, le cœur du problème

Le 29 Mai 2024

Les pharmaciens de toute la France seront en grève ce jeudi. Leurs réclamations sont nombreuses et concernent notamment la pénurie de médicaments, quotidienne depuis plusieurs années. 

CNO

Deux couples de Beuvrages accumulaient des bénéfices en revendant des cigarettes du Luxembourg

Le 28 Mai 2024

Plus de 10 000 euros retrouvés chez l’un des deux couples, 500 euros chez l’autre. Si aucun lien de trafic en bande organisée n’a été relevé par le tribunal de Valenciennes, les prévenus ont néanmoins écopé de peines avec sursis.

CNO

Incendies, tensions… À Quarouble, un conflit de voisinage termine sur les bancs du tribunal

Le 17 Mai 2024

Un habitant d’un quartier quaroubain, à la frontière belge, était jugé en comparution immédiate fin avril pour dégradations du bien d’autrui. L’audience a été repoussée. 

CNO

Embar(o)quement immédiat, un festival qui met en avant la rencontre avec les artistes

Le 09 Mai 2024

Le festival Embar(o)quement immédiat prend place dans le Valenciennois à partir de ce vendredi et jusqu'au 2 juin. Au programme, de la musique, du théâtre ou encore de la danse avec un thème en commun : l'époque baroque.

CNO

Les Turbulentes : la météo capricieuse n’a pas empêché les festivaliers de battre le pavé… à la (re)découverte des « Misérables » !

Le 04 Mai 2024

Pour sa vingt-sixième édition, le festival des Turbulentes n’a pas échappé à la pluie, mais il en fallait bien plus pour désabusser les festivaliers, ce samedi. Une importante foule a notamment assisté, trempée mais morte de rire, aux « Misérables » de la troupe Les batteurs de pavés.

CNO