Volume
Valenciennois

Rassemblement devant l’école Gustave Eiffel, à Trith-Saint-Léger, pour empêcher la fermeture d’une classe

Le 01/02/2024 - 28361 vues

Par Dorian Marchiset

Pour mettre en place des banderoles protestant contre la probable fermeture d’une classe, de nombreuses personnes se sont réunies devant l’école Gustave Eiffel à Trith-Saint-Léger, dont certains élus locaux. 

 

Devant le groupe scolaire Gustave Eiffel de Trith-Saint-Léger, une cinquantaine de parents d’élèves, (d'anciens) employés ou encore d’élus se sont rassemblés. Ensemble, ils protestent contre la potentielle fermeture d’une des classes de l’école, un risque qui plane depuis peu sur l’établissement scolaire. « Pendant les vœux de la mairie, Monsieur le directeur académique a fait l’annonce au directeur de l’école, qu’il y aura la fermeture d’une classe », révèle le maire de la commune trithoise, Dominique Savary. 

 

Pour d'anciennes employées de l’école, il est important de se mobiliser pour tenter d’empêcher la suppression d’une classe dans l’établissement. « On a déjà vu ça quand on travaillait ici », affirment en chœur Catherine Boulanger et Catherine Gamage. Pour cette dernière, qui a travaillé 28 ans pour cet établissement en tant qu’Atsem, « il est impossible de faire ce qu’on fait avec 15 ou 20 élèves si on en a une trentaine ». Elles dénoncent donc une surcharge des classes et se questionnent : « Pourquoi avoir fait une grande école, mais ne pas rapatrier les gens ici ? »

 

 

« Les enfants ont besoin d’un temps individuel »

Les actions pour empêcher la fermeture de cette classe ont d’ores et déjà commencé avec la mise en place de banderoles au niveau du parking et de la façade de l'établissement, ce mercredi. Sur place, la coordinatrice s’appelle Nadège Warrot, c’est également la présidente des parents d’élèves élus. « Il y a trois ans, nous nous étions déjà battus pour l’ouverture d’une classe, car les nôtres étaient surchargées, aujourd’hui ils veulent nous la fermer », explique-t-elle.  

 

Actuellement, les classes de cet établissement comptent entre 20 et 25 élèves avec certains profils particuliers. « Nous accueillons les enfants des gens du voyage mais aussi ceux de l'association Coallia, qui accueille des familles de réfugiés. Ces enfants ont besoin d’un temps individuel avec leur professeur pour retrouver les bases de l’apprentissage », affirme celle qui porte la parole des parents d’élèves. De nouveaux éléments pourraient rapidement arriver puisqu’une réunion est prévue mardi. Nadège Warrot rencontrera le directeur académique pour évoquer la fermeture de l’école.



Son(s) attaché(s) à cet article

Notre reportage sur place, signé Dorian Marchiset : 


Autres actualités pour Valenciennois :

Laurent Degallaix, maire de Valenciennes placé en garde à vue ce mardi pour soupçon de trafic d’influence et subornation de témoin

Le 20 Juin 2024

L’information a été révélée par le média Valeurs actuelles et confirmée son rédacteur-en-chef sur les réseaux sociaux.

CNO

La caravane du plein emploi solidaire à Valenciennes, comme un symbole pour les acteurs du territoire

Le 12 Juin 2024

De passage à la maison de quartier Beaujardin de Valenciennes, la caravane du Plein emploi solidaire a permis un moment d’échanges entre les acteurs qui luttent contre la privation durable d’emploi.

CNO

Policier, il possédait une multitude d’armes à feu et de grenades à son domicile

Le 10 Juin 2024

Passé devant le juge le 28 mai, un policier a été condamné pour détention de nombreuses armes non déclarées. Le policier a été reconnu de toutes les accusations le visant.

CNO

Avec Retrocar Hainaut, un ballet de voitures anciennes dans les rues du Valenciennois

Le 06 Juin 2024

Voitures de collection ou souvenirs du passé, de nombreuses automobiles anciennes seront mises à l’honneur ce week-end à l’occasion de Retrocar Hainaut. Pour sa dixième édition, une exposition est même organisée au niveau du square Gosset de Valenciennes. 

CNO

Féminicide à Bruay-sur-l’Escaut : un lâcher de ballons pour rendre « un dernier hommage » à Zahia, tuée par son conjoint

Le 05 Juin 2024

Un lâcher de ballons était organisé en hommage à Zahia, tuée par son conjoint vendredi dernier au domicile familial, à Bruay-sur-l’Escaut. La tristesse et la colère restent pesantes, six jours après le drame. 

CNO

Salon du chiot de Valenciennes : « une dizaine de chiots morts et au moins autant d’hospitalisés »

Le 03 Juin 2024

À la suite du salon du chiot de Valenciennes au début du mois de mai, plusieurs des jeunes animaux achetés sont décédés. Des chiots au schéma vaccinal parfois suspect et dont les ventes ne sont pas toujours légales.

CNO

Pharmacies en grève : la pénurie de médicaments, le cœur du problème

Le 29 Mai 2024

Les pharmaciens de toute la France seront en grève ce jeudi. Leurs réclamations sont nombreuses et concernent notamment la pénurie de médicaments, quotidienne depuis plusieurs années. 

CNO

Deux couples de Beuvrages accumulaient des bénéfices en revendant des cigarettes du Luxembourg

Le 28 Mai 2024

Plus de 10 000 euros retrouvés chez l’un des deux couples, 500 euros chez l’autre. Si aucun lien de trafic en bande organisée n’a été relevé par le tribunal de Valenciennes, les prévenus ont néanmoins écopé de peines avec sursis.

CNO

Incendies, tensions… À Quarouble, un conflit de voisinage termine sur les bancs du tribunal

Le 17 Mai 2024

Un habitant d’un quartier quaroubain, à la frontière belge, était jugé en comparution immédiate fin avril pour dégradations du bien d’autrui. L’audience a été repoussée. 

CNO

Embar(o)quement immédiat, un festival qui met en avant la rencontre avec les artistes

Le 09 Mai 2024

Le festival Embar(o)quement immédiat prend place dans le Valenciennois à partir de ce vendredi et jusqu'au 2 juin. Au programme, de la musique, du théâtre ou encore de la danse avec un thème en commun : l'époque baroque.

CNO