Volume
Valenciennois

Fin du blocage sur l'A2 à Marly : « On n’a pas levé le camp par dépit » assure Laurent Verhaeghe, président FDSEA Nord

Le 27/01/2024 - 7051 vues

Par Nathan Bigué

Le Saint-Saulvien Laurent Verhaeghe, président de la fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles, fait partie de ceux qui ont fait front pendant trois jours, dont deux nuits, au niveau de Marly sur l'autoroute A2, débloquée vendredi soir. Entre deux coups de téléphone, il nous donne son point de vue sur les mesures annoncées par Gabriel Attal et sur la suite du mouvement. 

Que retenez-vous des dix propositions du Premier ministre, Gabriel Attal ? 

Ce n’est pas pour faire de la surenchère mais évidemment, on s'attendait à des réponses plus précises. Nous, on avait un cahier de doléances précis. On a eu des réponses qui, visiblement, prendront du temps à être mises en place. Le fait que l’OFB (Office français de la biodiversité) soit désarmée, c’est certainement quelque chose de très bien, mais on attendait des réponses pour notre revenu.

Sur la loi Egalim, je n'ai rien entendu de très probant. Sur la baisse des charges, non plus. Il (Attal) a parlé du GNR (gazole non-routier), dont les conséquences ne seront pas forcément importantes pour nous. Voilà, c’est un accueil très mitigé des réponses.

 

Quand Gabriel Attal dit avoir reçu le message « cinq sur cinq », vous n’y croyez pas ?

Le message a été reçu, mais la réponse est insuffisante. Il n’a pas parlé de manière simple, il a parlé “parisien” ! On l’a entendu, mais ça ne nous satisfait pas pour autant.

 

Vous évoquez la précarité du métier. À quoi vous attendez-vous ? 

On a aujourd’hui des filières en difficulté, avec le manque d’outils nécessaires à la lutte contre les ravageurs... Aucune réponse là-dessus. La première chose qu’il devait faire, c’est bien nous encourager à continuer dans la diversité de notre agriculture. Il ne l’a pas fait. Sur la loi Egalim, il n’y a pas de réponse. Il y a un problème. Mais peut-être que je ne comprends pas le “Français” de là-bas… 

 

Malgré tout cela, vous avez quand même décidé de lever le blocage. 

On n’a pas levé le camp par dépit. On l’a fait pour se ressourcer et redémarrer la semaine prochaine, mais aussi pour libérer nos concitoyens des contraintes routières. Je sais que les Valenciennois, les habitants de l’Avesnois et du Douaisis ont perdu du temps sur nos routes. J’en suis désolé.

Il fallait qu’on lève ce blocage pour permettre une libre circulation aujourd’hui (samedi). Je pense que la prochaine cible ne sera pas de recommencer au point où nous étions. On ira certainement vers d’autres lieux. Paris paraît… (Il reprend.) On va voir, mais on veut aller chercher plus haut des réponses.

 

On entendait parler de possibles regroupements avec les agriculteurs belges. Est-ce une idée ? 

L’ambition est là, mais l'organisation n’est pas faite. 

 

Il y a quand même la volonté de poursuivre… 

Oui ! On va montrer que l’Europe agricole, aujourd'hui, veut se mobiliser pour arrêter cette surenchère à la réglementation. Il faut que ça s’arrête. L’idée, c’est déjà de faire un point commun avec nos voisins, qui font front commun avec leurs voisins plus haut. On veut bien une réglementation et des règles, mais il faut qu'elles soient applicables partout. Pas de surtransposition nationale.



Son(s) attaché(s) à cet article

Notre reportage avec Laurent Verhaeghe, président de la FDSEA du Nord :


Autres actualités pour Valenciennois :

Laurent Degallaix, maire de Valenciennes placé en garde à vue ce mardi pour soupçon de trafic d’influence et subornation de témoin

Le 20 Juin 2024

L’information a été révélée par le média Valeurs actuelles et confirmée son rédacteur-en-chef sur les réseaux sociaux.

CNO

La caravane du plein emploi solidaire à Valenciennes, comme un symbole pour les acteurs du territoire

Le 12 Juin 2024

De passage à la maison de quartier Beaujardin de Valenciennes, la caravane du Plein emploi solidaire a permis un moment d’échanges entre les acteurs qui luttent contre la privation durable d’emploi.

CNO

Policier, il possédait une multitude d’armes à feu et de grenades à son domicile

Le 10 Juin 2024

Passé devant le juge le 28 mai, un policier a été condamné pour détention de nombreuses armes non déclarées. Le policier a été reconnu de toutes les accusations le visant.

CNO

Avec Retrocar Hainaut, un ballet de voitures anciennes dans les rues du Valenciennois

Le 06 Juin 2024

Voitures de collection ou souvenirs du passé, de nombreuses automobiles anciennes seront mises à l’honneur ce week-end à l’occasion de Retrocar Hainaut. Pour sa dixième édition, une exposition est même organisée au niveau du square Gosset de Valenciennes. 

CNO

Féminicide à Bruay-sur-l’Escaut : un lâcher de ballons pour rendre « un dernier hommage » à Zahia, tuée par son conjoint

Le 05 Juin 2024

Un lâcher de ballons était organisé en hommage à Zahia, tuée par son conjoint vendredi dernier au domicile familial, à Bruay-sur-l’Escaut. La tristesse et la colère restent pesantes, six jours après le drame. 

CNO

Salon du chiot de Valenciennes : « une dizaine de chiots morts et au moins autant d’hospitalisés »

Le 03 Juin 2024

À la suite du salon du chiot de Valenciennes au début du mois de mai, plusieurs des jeunes animaux achetés sont décédés. Des chiots au schéma vaccinal parfois suspect et dont les ventes ne sont pas toujours légales.

CNO

Pharmacies en grève : la pénurie de médicaments, le cœur du problème

Le 29 Mai 2024

Les pharmaciens de toute la France seront en grève ce jeudi. Leurs réclamations sont nombreuses et concernent notamment la pénurie de médicaments, quotidienne depuis plusieurs années. 

CNO

Deux couples de Beuvrages accumulaient des bénéfices en revendant des cigarettes du Luxembourg

Le 28 Mai 2024

Plus de 10 000 euros retrouvés chez l’un des deux couples, 500 euros chez l’autre. Si aucun lien de trafic en bande organisée n’a été relevé par le tribunal de Valenciennes, les prévenus ont néanmoins écopé de peines avec sursis.

CNO

Incendies, tensions… À Quarouble, un conflit de voisinage termine sur les bancs du tribunal

Le 17 Mai 2024

Un habitant d’un quartier quaroubain, à la frontière belge, était jugé en comparution immédiate fin avril pour dégradations du bien d’autrui. L’audience a été repoussée. 

CNO

Embar(o)quement immédiat, un festival qui met en avant la rencontre avec les artistes

Le 09 Mai 2024

Le festival Embar(o)quement immédiat prend place dans le Valenciennois à partir de ce vendredi et jusqu'au 2 juin. Au programme, de la musique, du théâtre ou encore de la danse avec un thème en commun : l'époque baroque.

CNO