Volume
Valenciennois

Blocage de l’A2 : dans le Valenciennois aussi, « les agriculteurs n’y comprennent plus rien »

Le 24/01/2024 - 1914 vues

Par Nathan Bigué

Mobilisés toute la journée, et encore ce mercredi soir, sur l’autoroute A2 entre Aulnoy-lez-Valenciennes et Marly, les agriculteurs du Valenciennois et de ses alentours espèrent des « réponses immédiates ». Ils restent inquiets de l’avenir de leur profession, et ce depuis plusieurs années.

Vers 10h30 ce mercredi, une cinquantaine de tracteurs s'insèrent sur l'autoroute A2, à hauteur de Marly dans le sens Bruxelles-Paris, avant de bloquer complètement les deux voies, avec l’aide d’un deuxième groupe de tracteurs arrivé à 11h. 

 

Après les fortes mobilisations des derniers jours dans toute la France, les agriculteurs du Valenciennois tapent du poing sur la table, à leur tour. « Notre objectif n’est pas de bloquer l’économie, mais de montrer au président qu’on a besoin de réponses immédiates. On veut des réponses point par point sur les revendications portées », interpelle Laurent Verhaeghe, président de la FDSEA du Nord. La FNSEA, premier syndicat agricole français, devrait communiquer une « quarantaine » de revendications, ce mercredi soir dans un communiqué, a indiqué son président Arnaud Rousseau. 

 

Des revendications différentes dans le Nord ? 

Parmi ces nombreuses revendications, figurent notamment la sur-administration, la restriction de nombreux produits phytosanitaires et plus généralement les normes françaises et européennes de plus en plus complexes pour les producteurs et éleveurs. « Force est de constater qu’on continue d’empiler les règles. Les agriculteurs n’y comprennent plus rien. Ce qu’on veut, c’est diminuer le mille feuilles », reprend Laurent Verhaeghe.

 

Si le combat semble similaire entre tous les agriculteurs français - voire européens -, certaines revendications peuvent varier. Le président Nord de la FDSEA prend cet exemple : dans le sud, les agriculteurs veulent stocker l’eau dans des mégabassines ; au contraire, dans le Nord, ils veulent que l’eau gagne la mer au plus vite. 

Même constat pour la problématique de l’ours dans certaines régions. Sur le territoire nordiste, c’est le sanglier qui représente un problème : chaque année, des milliers d’hectares sont ravagés en raison de leur présence.

 

Un problème bien plus profond

Le « ras-le-bol général » décrit par tous les agriculteurs présents sur l’autoroute A2 témoigne d’un problème de longue date dans le milieu agricole. Avec, en ligne de mire, les nouvelles mesures, et ses conséquences sur la politique agricole commune (PAC). Ce système européen d'aides directes aux agriculteurs (notamment calculé en fonction du nombre d'hectares des exploitations) encourage aussi les agriculteurs à être plus respectueux de l'environnement. « On n’a pas attendu, on s’est déjà mis au travail », s'exclame Laurent Verhaeghe, à propos de la transition écologique. 

 

Mais, « des agriculteurs ont fait le choix de s’en passer (la PAC, ndlr). Oui, il y a des subventions mais avec un cahier des charges énormes. Il y a trop de règles, trop de paperasses », explique Franck Decamps, agriculteur dans l'Avesnois, qui note pour sa part une perte de 30 % des subventions de la PAC en dix ans. « Demain, on m’enlève la PAC et mon lait est payé 10 centimes de plus, je signe ! », estime-t-il. 

De son côté, François Jesquy, fils d’agriculteur et co-président des Jeunes Agriculteurs du Valenciennois, pointe les « taux de marges dans les industries » ou encore les « importations de denrées étrangères qui ne correspondent pas à nos normes ».

 

En attente de mesures concrètes de la part du gouvernement, les agriculteurs entendent bien poursuivre leur mouvement dans les jours qui viennent. À Valenciennes ou ailleurs, du moment qu’ils se font entendre et, surtout, comprendre. 



Son(s) attaché(s) à cet article

Laurent Verhaeghe, président de la FDSEA du Nord, au micro de Nathan Bigué :


Geoffrey Lemeiter et François Jesquy, co-présidents des Jeunes Agriculteurs du Valenciennois :


Notre reportage :


Autres actualités pour Valenciennois :

Trith-Saint-Léger : pas de fermeture pour la classe menacée à l’école Gustave Eiffel

Le 20 Février 2024

Après des discussions avec l’académie, les parents d’élèves du groupe scolaire Gustave Eiffel de Trith-Saint-Léger ont empêché la fermeture d'une classe. L’annonce a été faite jeudi et le manque de moyens n’aura pas eu gain de cause.

CNO

Jugé pour trafic de stupéfiants, il assure être sous contrainte et veut protéger sa famille

Le 19 Février 2024

Un homme est passé devant le tribunal de Valenciennes pour avoir été arrêté en possession de drogue au mois de janvier dernier. Menacé par une lourde peine, il explique qu'il a agit sous le coup de menaces.

CNO

À Vieux-Condé, petits et grands sous le charme du salon Playmobil

Le 17 Février 2024

Des Jeux Olympiques à la guerre de sécession, les expositions sont nombreuses au salon Playmobil de Vieux-Condé, ce week-end. Près de vingt passionnés restent sur place jusqu’à dimanche, au grand bonheur des enfants… et des adultes !

CNO

Rassemblement devant l’école Gustave Eiffel, à Trith-Saint-Léger, pour empêcher la fermeture d’une classe

Le 01 Février 2024

Pour mettre en place des banderoles protestant contre la probable fermeture d’une classe, de nombreuses personnes se sont réunies devant l’école Gustave Eiffel à Trith-Saint-Léger, dont certains élus locaux. 

 

CNO

Haulchin : les employés d’Eternit rassemblés, l’entreprise centenaire menacée

Le 29 Janvier 2024

Les employés d’Eternit et des élus locaux se sont réunis, ce lundi, pour aborder le futur de l’entreprise valenciennoise. Rien n'est encore acté pour le moment et les prochains rendez-vous sont déjà fixés.

CNO

Fin du blocage sur l'A2 à Marly : « On n’a pas levé le camp par dépit » assure Laurent Verhaeghe, président FDSEA Nord

Le 27 Janvier 2024

Le Saint-Saulvien Laurent Verhaeghe, président de la fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles, fait partie de ceux qui ont fait front pendant trois jours, dont deux nuits, au niveau de Marly sur l'autoroute A2, débloquée vendredi soir. Entre deux coups de téléphone, il nous donne son point de vue sur les mesures annoncées par Gabriel Attal et sur la suite du mouvement. 

CNO

Mobilisation des agriculteurs : l'autoroute A2 bloquée à hauteur de Valenciennes

Le 24 Janvier 2024

La mobilisation des agriculteurs s’étend jusqu’au Valenciennois, ce mercredi. A 10h30, les agriculteurs entraient sur l’autoroute A2. 

CNO

Valenciennois : après Noël, la crainte des abandons successifs pour les associations de protection animale

Le 23 Janvier 2024

Pointées du doigt par les associations de protection animale, les adoptions d’animaux comme cadeaux de Noël débouchent trop souvent sur des abandons. Un fléau que déplorent encore les acteurs valenciennois.

CNO

ENTRETIEN. Jeanfi Janssens se lance dans le spectacle d’une vie « carabistouillée »

Le 18 Janvier 2024

Après Jeanfi décolle, Jean-Philippe Janssens lance son deuxième spectacle intitulé Tombé du ciel. L'humoriste français initie les spectateurs au showbiz et parle de son arrivée dans ce monde, bien différent du sien. 

CNO

Valdunes : prochaine audience le 20 mars, le potentiel repreneur Interpipe en test à l’usine de Trith-Saint-Léger

Le 17 Janvier 2024

Réunis ce mercredi matin au tribunal de commerce de Lille Métropole, les salariés de Valdunes ont appris que la prochaine audience aura lieu le 20 mars. Pendant ce temps, l’Ukrainien Interpipe poursuit ses essais sur le site de Trith-Saint-Léger. 

CNO