Volume
Valenciennois

Onnaing : des employés de Toyotomi Europe en grève, les revendications salariales débattues ce mardi avec la direction

Le 09/01/2024 - 3834 vues

Par Nathan Bigué avec Dorian Marchiset

Des salariés de l’entreprise Toyotomi Europe d’Onnaing sont en grève depuis vendredi, à l’appel du syndicat Force Ouvrière (FO). Ce mardi matin encore, ils étaient présents devant les grilles de l’usine. 

« Avec ce froid, ce n’est pas évident pour tout le monde », répète Abder Jourg, représentant syndical Force Ouvrière chez Toyotomi Europe. Depuis vendredi dernier, plusieurs employés de l’usine d’Onnaing sont en grève. Ils sont en désaccord avec l’offre de la direction, après les négociations annuelles obligatoires (NAO), qu’ils n’ont pas signée. 

Cette entreprise est un sous-traitant du constructeur automobile Toyota, qui possède également un site dans la ville valenciennoise. Toyotomi fournit des pièces de carrosseries de rechange pour tous les véhicules de la marque japonaise, mais elle produit aussi des pièces pour des modèles en cours de fabrication. Elle les envoie dans les usines d’Onnaing (plus grande usine automobile de France) et de République Tchèque. 

 

Au total, selon les chiffres du syndicat minoritaire FO, introduit en juin, près de 25 % des employés en CDD et CDI étaient en grève vendredi. Ils réclament une augmentation salariale générale de 2,2 %, (contre 1,2 % actuellement) et une augmentation individuelle plus conséquente. Des chiffres qui ne sont pas perçus de la même manière par les deux syndicats historiques (CFDT, CFTC), évoquant des hausses anticipées il y a plusieurs mois : 10 minutes de pause payées sur les 45 minutes autorisées (1er avril) ; une hausse de 2,2 % sur le salaire brut pour compenser l'augmentation du Smic (1er juin) ; puis passage aux 20 minutes de pause payées (1er janvier 2024). 

 

Les ponts ne sont pas coupés 

Ce mardi, les syndicalistes de FO passent leur troisième matinée devant les grilles de leur entreprise. « Notre enveloppe globale d’augmentation est la même que Toyota (6 % sur l’année), sauf que Toyota a des avantages qu’on n'a pas ici. Par exemple, le salaire d’entrée à Toyotomi est de 1 800 euros alors que celui de Toyota est de 1 924 euros », explique Abder Jourg. 

Les grévistes ne bloquent et ne filtrent pas le passage des camions. En revanche, lundi, tout le pôle maintenance était à l’arrêt, ce qui freine la production du site. Selon nos informations, si cette période se poursuit, elle pourrait avoir des répercussions sur la prime d’intéressement, versée en février.

 

Face à leur action, la direction de Toyotomi Europe est ouverte à la discussion. Contactée, elle n’a, pour le moment, pas pu nous répondre. Ce mardi matin, une réunion a été organisée entre le syndicat mobilisé et les directeurs du site.



Son(s) attaché(s) à cet article

Abder Jourg, représentant syndical de Force Ouvrière, au micro de Dorian Marchiset : 


Autres actualités pour Valenciennois :

Trith-Saint-Léger : pas de fermeture pour la classe menacée à l’école Gustave Eiffel

Le 20 Février 2024

Après des discussions avec l’académie, les parents d’élèves du groupe scolaire Gustave Eiffel de Trith-Saint-Léger ont empêché la fermeture d'une classe. L’annonce a été faite jeudi et le manque de moyens n’aura pas eu gain de cause.

CNO

Jugé pour trafic de stupéfiants, il assure être sous contrainte et veut protéger sa famille

Le 19 Février 2024

Un homme est passé devant le tribunal de Valenciennes pour avoir été arrêté en possession de drogue au mois de janvier dernier. Menacé par une lourde peine, il explique qu'il a agit sous le coup de menaces.

CNO

À Vieux-Condé, petits et grands sous le charme du salon Playmobil

Le 17 Février 2024

Des Jeux Olympiques à la guerre de sécession, les expositions sont nombreuses au salon Playmobil de Vieux-Condé, ce week-end. Près de vingt passionnés restent sur place jusqu’à dimanche, au grand bonheur des enfants… et des adultes !

CNO

Rassemblement devant l’école Gustave Eiffel, à Trith-Saint-Léger, pour empêcher la fermeture d’une classe

Le 01 Février 2024

Pour mettre en place des banderoles protestant contre la probable fermeture d’une classe, de nombreuses personnes se sont réunies devant l’école Gustave Eiffel à Trith-Saint-Léger, dont certains élus locaux. 

 

CNO

Haulchin : les employés d’Eternit rassemblés, l’entreprise centenaire menacée

Le 29 Janvier 2024

Les employés d’Eternit et des élus locaux se sont réunis, ce lundi, pour aborder le futur de l’entreprise valenciennoise. Rien n'est encore acté pour le moment et les prochains rendez-vous sont déjà fixés.

CNO

Fin du blocage sur l'A2 à Marly : « On n’a pas levé le camp par dépit » assure Laurent Verhaeghe, président FDSEA Nord

Le 27 Janvier 2024

Le Saint-Saulvien Laurent Verhaeghe, président de la fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles, fait partie de ceux qui ont fait front pendant trois jours, dont deux nuits, au niveau de Marly sur l'autoroute A2, débloquée vendredi soir. Entre deux coups de téléphone, il nous donne son point de vue sur les mesures annoncées par Gabriel Attal et sur la suite du mouvement. 

CNO

Mobilisation des agriculteurs : l'autoroute A2 bloquée à hauteur de Valenciennes

Le 24 Janvier 2024

La mobilisation des agriculteurs s’étend jusqu’au Valenciennois, ce mercredi. A 10h30, les agriculteurs entraient sur l’autoroute A2. 

CNO

Blocage de l’A2 : dans le Valenciennois aussi, « les agriculteurs n’y comprennent plus rien »

Le 24 Janvier 2024

Mobilisés toute la journée, et encore ce mercredi soir, sur l’autoroute A2 entre Aulnoy-lez-Valenciennes et Marly, les agriculteurs du Valenciennois et de ses alentours espèrent des « réponses immédiates ». Ils restent inquiets de l’avenir de leur profession, et ce depuis plusieurs années.

CNO

Valenciennois : après Noël, la crainte des abandons successifs pour les associations de protection animale

Le 23 Janvier 2024

Pointées du doigt par les associations de protection animale, les adoptions d’animaux comme cadeaux de Noël débouchent trop souvent sur des abandons. Un fléau que déplorent encore les acteurs valenciennois.

CNO

ENTRETIEN. Jeanfi Janssens se lance dans le spectacle d’une vie « carabistouillée »

Le 18 Janvier 2024

Après Jeanfi décolle, Jean-Philippe Janssens lance son deuxième spectacle intitulé Tombé du ciel. L'humoriste français initie les spectateurs au showbiz et parle de son arrivée dans ce monde, bien différent du sien. 

CNO