Volume
Valenciennois

La sophrologie caycédienne, « une méthode simple » pour faire le plein d’ondes positives

Le 03/01/2024 - 10345 vues

Par Nathan Bigué

Inventée par Alfonso Caycedo, il y a plus de 60 ans, la sophrologie est désormais connue aux quatre coins du globe. Près de Valenciennes, à Estreux, Stéphanie Nèvejans propose des séances de sophrologie caycédienne, la méthode authentique. 

Mot connu de tous mais pratique encore assez peu expérimentée, la sophrologie questionne autant qu’elle intrigue. Pour nous éclairer sur le sujet, Stéphanie Nèvejans, psychologue en HAD (hospitalisation à domicile) et sophrologue, détaille la pratique. Son fondement par le professeur Alfonso Caycedo, les méthodes dérivées, le déroulement d’une séance, les objectifs… Entretien. 

 

Comment le mouvement de la sophrologie est-il arrivé en France ? 

« Cette méthode a été créée en 1960 par le professeur Alfonso Caycedo - d’origine colombienne - lorsqu’il faisait ses études en Espagne. Elle a eu beaucoup, beaucoup de succès. À travers le monde, sa méthode s’est un peu répandue. Mais comme il ne l’avait pas protégé, certains courants se sont appropriés cette méthode et en ont fait des choses un peu éloignées de la version originale. C’est pour ça qu’on parle de sophrologie caycédienne. Sa femme est française et donc, naturellement, Caycedo est venu en France pour se former à l’hypnose et sa méthode s’est déployée dans le monde entier. Donc, la sophrologie caycédienne est une formation internationale. Il y a plusieurs versions.

 

Quelles sont les différences entre la sophrologie et la sophrologie caycédienne ? 

En fait, la sophrologie caycédienne, c’est la sophrologie authentique comme l’a créée le professeur Caycedo. Elle a eu beaucoup de succès et certains ont un peu dérivé. Il a donc protégé sa méthode et il a porté le mot caycédienne pour son nom, Caycedo. D’où la sophrologie caycédienne. 

 

Comment se déroule une séance de sophrologie ?  

Ça se passe en trois temps. D’abord, le sophrologue accueille la personne pour comprendre sa problématique. Ensuite, on lui explique les exercices de sophrologie que nous allons faire et quels sont les objectifs. Le deuxième temps, c’est le temps réel de la séance où le patient et le sophrologue ont les yeux fermés et font la séance ensemble. 

Le troisième temps, quand on rouvre les yeux, c’est un temps où la personne va mettre des mots sur ses ressentis de séance. C’est un moment très important, qui vient renforcer les bienfaits. Il n’y a pas besoin de musique, de bougies ou d’une tenue vestimentaire particulière pour une séance de sophrologie. On vient comme on est, parce que l’idée c’est que la sophrologie se pratique au quotidien : à la maison, au travail, dans la vie de tous les jours. C’est une méthode simple.

 

Quels sont les types d'exercice que vous proposez lors du deuxième temps ?

Des techniques de relaxation dynamique, où on peut se mettre debout avec des mises en tensions du corps et de relâchement afin de bien ressentir son corps, parce que c’est la base en sophrologie. Il y a aussi des techniques de visualisation positive, où on retourne dans un évènement très sympa que l’on a pu vivre. Le cerveau va croire qu’on revit ce moment-là (...). Et enfin, des techniques pour appréhender le futur de manière plus sereine, plus positive.

 

L’objectif est d'évacuer toutes les ondes négatives. 

C’est l'objectif, essayer d’évacuer les tensions - on vit dans un monde assez stressant - même si on ne peut pas enlever le stress. La sophrologie, ce n’est pas magique. Mais on peut apprendre à gérer son stress, donc évacuer les tensions de son corps et de son esprit, retrouver confiance en soi, avoir des idées positives. 

 

La sophrologie est souvent peu et/ou mal comprise. Avez-vous des exemples de comparaison qui n’ont pas lieu d’être ? 

C’est vrai que dans la sophrologie, on va retrouver de la relaxation, mais elle est dynamique. Souvent, il y a aussi des confusions avec l’hypnose. Il y a des techniques d’hypnose dans la sophrologie, mais il y a moins d’induction. En sophrologie, la personne est très libre d'imaginer les scènes qui lui font plaisir. La sophrologie caycédienne a plus de liberté. »

 

Stéphanie Nèvejan, sophrologue dans son cabinet à Estreux, propose des séances les mercredis, vendredis et samedis matin. Séance individuelle : 50€ pour un adulte ; séance de groupe : entre 15€ et 17€. 



Son(s) attaché(s) à cet article

Stéphanie Nevjen, psychologue et sophrologue, au micro de Nathan Bigué :


Autres actualités pour Valenciennois :

Trith-Saint-Léger : pas de fermeture pour la classe menacée à l’école Gustave Eiffel

Le 20 Février 2024

Après des discussions avec l’académie, les parents d’élèves du groupe scolaire Gustave Eiffel de Trith-Saint-Léger ont empêché la fermeture d'une classe. L’annonce a été faite jeudi et le manque de moyens n’aura pas eu gain de cause.

CNO

Jugé pour trafic de stupéfiants, il assure être sous contrainte et veut protéger sa famille

Le 19 Février 2024

Un homme est passé devant le tribunal de Valenciennes pour avoir été arrêté en possession de drogue au mois de janvier dernier. Menacé par une lourde peine, il explique qu'il a agit sous le coup de menaces.

CNO

À Vieux-Condé, petits et grands sous le charme du salon Playmobil

Le 17 Février 2024

Des Jeux Olympiques à la guerre de sécession, les expositions sont nombreuses au salon Playmobil de Vieux-Condé, ce week-end. Près de vingt passionnés restent sur place jusqu’à dimanche, au grand bonheur des enfants… et des adultes !

CNO

Rassemblement devant l’école Gustave Eiffel, à Trith-Saint-Léger, pour empêcher la fermeture d’une classe

Le 01 Février 2024

Pour mettre en place des banderoles protestant contre la probable fermeture d’une classe, de nombreuses personnes se sont réunies devant l’école Gustave Eiffel à Trith-Saint-Léger, dont certains élus locaux. 

 

CNO

Haulchin : les employés d’Eternit rassemblés, l’entreprise centenaire menacée

Le 29 Janvier 2024

Les employés d’Eternit et des élus locaux se sont réunis, ce lundi, pour aborder le futur de l’entreprise valenciennoise. Rien n'est encore acté pour le moment et les prochains rendez-vous sont déjà fixés.

CNO

Fin du blocage sur l'A2 à Marly : « On n’a pas levé le camp par dépit » assure Laurent Verhaeghe, président FDSEA Nord

Le 27 Janvier 2024

Le Saint-Saulvien Laurent Verhaeghe, président de la fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles, fait partie de ceux qui ont fait front pendant trois jours, dont deux nuits, au niveau de Marly sur l'autoroute A2, débloquée vendredi soir. Entre deux coups de téléphone, il nous donne son point de vue sur les mesures annoncées par Gabriel Attal et sur la suite du mouvement. 

CNO

Mobilisation des agriculteurs : l'autoroute A2 bloquée à hauteur de Valenciennes

Le 24 Janvier 2024

La mobilisation des agriculteurs s’étend jusqu’au Valenciennois, ce mercredi. A 10h30, les agriculteurs entraient sur l’autoroute A2. 

CNO

Blocage de l’A2 : dans le Valenciennois aussi, « les agriculteurs n’y comprennent plus rien »

Le 24 Janvier 2024

Mobilisés toute la journée, et encore ce mercredi soir, sur l’autoroute A2 entre Aulnoy-lez-Valenciennes et Marly, les agriculteurs du Valenciennois et de ses alentours espèrent des « réponses immédiates ». Ils restent inquiets de l’avenir de leur profession, et ce depuis plusieurs années.

CNO

Valenciennois : après Noël, la crainte des abandons successifs pour les associations de protection animale

Le 23 Janvier 2024

Pointées du doigt par les associations de protection animale, les adoptions d’animaux comme cadeaux de Noël débouchent trop souvent sur des abandons. Un fléau que déplorent encore les acteurs valenciennois.

CNO

ENTRETIEN. Jeanfi Janssens se lance dans le spectacle d’une vie « carabistouillée »

Le 18 Janvier 2024

Après Jeanfi décolle, Jean-Philippe Janssens lance son deuxième spectacle intitulé Tombé du ciel. L'humoriste français initie les spectateurs au showbiz et parle de son arrivée dans ce monde, bien différent du sien. 

CNO