Volume
Valenciennois

Labellisée « Petite ville de demain », Condé-sur-l’Escaut met le cap sur les prochaines années

Le 02/01/2024 - 9698 vues

Par Nathan Bigué

Moins de 20 000 habitants, un fort potentiel : la ville de Condé-sur-l’Escaut cochait toutes les cases pour entrer dans le plan « Petite ville de demain ». Faire partie de ce réseau a ses avantages, et son maire Grégory Lelong entend bien en profiter. 

Condé-sur-l’Escaut est la seule ville du Valenciennois à obtenir cette distinction. Programme d'action lancé en octobre 2020 par le gouvernement, « Petites villes de demain » accompagne les petites communes françaises, comme celle de Condé-sur-l’Escaut, qui a officiellement rejoint le réseau, le 7 décembre 2023. Pour y parvenir, la ville et son maire Grégory Lelong ont dû réaliser un « gros travail préparatoire (...) avec une visibilité sur l’ensemble de la ville et les problématiques que l’on peut rencontrer ». Le programme offre un accès prioritaire sur le droit commun pour « aller chercher des financements », primordiaux aux grands projets d’investissements. 

 

Habitat, patrimoine, tourisme vert… 

Trois axes forts ont été relevés par la municipalité, dont la politique de l’habitat. La ville condéenne détient beaucoup de logements sociaux (41,4 %), et trop de logements privatifs mal entretenus. « C’est un sujet vraiment prégnant sur le centre-ville », admet Grégory Lelong. En corrélation avec l’agglomération de Valenciennes métropole, il souhaite renforcer l'accompagnement pour rendre le marché immobilier plus dynamique.

 

Le plan « Petite ville demain » permettra de faciliter l’accès à certaines subventions pour les prochains investissements. À commencer par la rénovation de l’hôtel de ville, attendue pour septembre 2024. Elle entre dans le cadre du patrimoine, deuxième axe fort relevé par la ville. L’église Saint-Wasnon, le château de Bailleul ou encore les remparts : le patrimoine de Condé-sur-l’Escaut est déjà très riche. 

Il s’agira donc de « protéger notre patrimoine et accompagner toutes les personnes qui pourraient avoir besoin de le rénover », poursuit le maire. Car le patrimoine condéen est fortement plébiscité par les touristes. L’enjeu sera également de développer le « tourisme vert », ce qui passe en partie par une réflexion autour des transports et du stationnement. 

 

À lire aussi - CONDÉ-SUR-L’ESCAUT : UNE PREMIÈRE SAISON CULTURELLE POUR FIDÉLISER, RASSEMBLER ET METTRE EN VALEUR LE TERRITOIRE

 

Un dynamisme commercial à pérenniser, voire plus

Un diagnostic mené par la Chambre de commerce et de l’industrie qualifie le commerce de « vivant » dans la ville, tandis que Grégory Lelong insiste sur sa « qualité, l’un de nos atouts ». Mais l’étude a également relevé des points d'amélioration, tels que le service à la personne ou encore le sport. 

Avec cette labellisation, la ville de Condé-sur-l’Escaut peut déjà penser et travailler sur de grands projets, sur le long terme bien sûr, à l'horizon 2030 selon Grégory Lelong. « Il y aura déjà des étapes franchies dans les prochains mois », assure-t-il.

 

Crédit photo : Nathalie Vanhée



Son(s) attaché(s) à cet article

Notre reportage :


Autres actualités pour Valenciennois :

Trith-Saint-Léger : pas de fermeture pour la classe menacée à l’école Gustave Eiffel

Le 20 Février 2024

Après des discussions avec l’académie, les parents d’élèves du groupe scolaire Gustave Eiffel de Trith-Saint-Léger ont empêché la fermeture d'une classe. L’annonce a été faite jeudi et le manque de moyens n’aura pas eu gain de cause.

CNO

Jugé pour trafic de stupéfiants, il assure être sous contrainte et veut protéger sa famille

Le 19 Février 2024

Un homme est passé devant le tribunal de Valenciennes pour avoir été arrêté en possession de drogue au mois de janvier dernier. Menacé par une lourde peine, il explique qu'il a agit sous le coup de menaces.

CNO

À Vieux-Condé, petits et grands sous le charme du salon Playmobil

Le 17 Février 2024

Des Jeux Olympiques à la guerre de sécession, les expositions sont nombreuses au salon Playmobil de Vieux-Condé, ce week-end. Près de vingt passionnés restent sur place jusqu’à dimanche, au grand bonheur des enfants… et des adultes !

CNO

Rassemblement devant l’école Gustave Eiffel, à Trith-Saint-Léger, pour empêcher la fermeture d’une classe

Le 01 Février 2024

Pour mettre en place des banderoles protestant contre la probable fermeture d’une classe, de nombreuses personnes se sont réunies devant l’école Gustave Eiffel à Trith-Saint-Léger, dont certains élus locaux. 

 

CNO

Haulchin : les employés d’Eternit rassemblés, l’entreprise centenaire menacée

Le 29 Janvier 2024

Les employés d’Eternit et des élus locaux se sont réunis, ce lundi, pour aborder le futur de l’entreprise valenciennoise. Rien n'est encore acté pour le moment et les prochains rendez-vous sont déjà fixés.

CNO

Fin du blocage sur l'A2 à Marly : « On n’a pas levé le camp par dépit » assure Laurent Verhaeghe, président FDSEA Nord

Le 27 Janvier 2024

Le Saint-Saulvien Laurent Verhaeghe, président de la fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles, fait partie de ceux qui ont fait front pendant trois jours, dont deux nuits, au niveau de Marly sur l'autoroute A2, débloquée vendredi soir. Entre deux coups de téléphone, il nous donne son point de vue sur les mesures annoncées par Gabriel Attal et sur la suite du mouvement. 

CNO

Mobilisation des agriculteurs : l'autoroute A2 bloquée à hauteur de Valenciennes

Le 24 Janvier 2024

La mobilisation des agriculteurs s’étend jusqu’au Valenciennois, ce mercredi. A 10h30, les agriculteurs entraient sur l’autoroute A2. 

CNO

Blocage de l’A2 : dans le Valenciennois aussi, « les agriculteurs n’y comprennent plus rien »

Le 24 Janvier 2024

Mobilisés toute la journée, et encore ce mercredi soir, sur l’autoroute A2 entre Aulnoy-lez-Valenciennes et Marly, les agriculteurs du Valenciennois et de ses alentours espèrent des « réponses immédiates ». Ils restent inquiets de l’avenir de leur profession, et ce depuis plusieurs années.

CNO

Valenciennois : après Noël, la crainte des abandons successifs pour les associations de protection animale

Le 23 Janvier 2024

Pointées du doigt par les associations de protection animale, les adoptions d’animaux comme cadeaux de Noël débouchent trop souvent sur des abandons. Un fléau que déplorent encore les acteurs valenciennois.

CNO

ENTRETIEN. Jeanfi Janssens se lance dans le spectacle d’une vie « carabistouillée »

Le 18 Janvier 2024

Après Jeanfi décolle, Jean-Philippe Janssens lance son deuxième spectacle intitulé Tombé du ciel. L'humoriste français initie les spectateurs au showbiz et parle de son arrivée dans ce monde, bien différent du sien. 

CNO