Volume
Valenciennois

« Heureusement qu’il y a le Secours populaire » : une hausse de 15 % des bénéficiaires pour l’association de Valenciennes et Marly

Le 21/11/2023 - 2024 vues

Par Nathan Bigué

Tous les mois, le Secours populaire de Valenciennes et Marly invite ses bénéficiaires à récupérer bon nombre de denrées alimentaires. Plus de 150 d’entre eux n'ont pas loupé le rendez-vous, ce mardi. 

Moins soulignée ces derniers temps, l’inflation pointe pourtant - encore et toujours - le bout de son nez. Pour le voir, il suffisait de se rendre à la salle des fêtes de Famars, près de Valenciennes, où le Secours populaire organisait sa distribution mensuelle. 

 

Avant l’ouverture des portes, à 13h, la dizaine de bénévoles s’activent pour préparer les lots de denrées alimentaires : lait, pâtes, sucreries, fruits, etc. Comme toujours, plus de 150 bénéficiaires sont inscrits. « Ça ne paraît pas, mais ça aide beaucoup. Heureusement qu’il y a le Secours populaire », se désole José, présent pour son fils invalide qui ne peut bénéficier que de 500 euros par mois. 

 

« C’est inimaginable »

« En un an, nous avons enregistré une hausse de bénéficiaires égale à 15 % », retient Fabien Boschetti, le secrétaire général du Secours populaire de Valenciennes - Marly. « Il y a des personnes plus ou moins jeunes, beaucoup de familles avec des enfants, mais aussi des travailleurs pauvres, ce qui est nouveau. » Un nouveau public confronté à l’inflation depuis toujours, mais qui ne se retrouvait jamais dans le rouge auparavant. « Avant, ces personnes étaient au seuil de 0€ à la fin du mois. Maintenant, elles sont en dessous », poursuit le responsable.

 

« On ne peut plus vivre avec nos salaires et ce que l’État nous donne. C’est même pitoyable, souligne Pascal. En ayant travaillé 42 ans, je ne comprends pas comment on peut en arriver là. C’est inimaginable. »

 

Après avoir connu une baisse de fréquentation à la suite de sa relocalisation à Famars, le Secours populaire connaît de nouveau des vagues d’affluence, avec plus de 400 bénéficiaires au total. Une hausse de la demande, alors que les prix augmentent. « Au lieu de faire une collecte tous les deux ou trois mois, on en fait tous les mois », précise Fabien Boschetti.

Provisoirement installée dans la salle des fêtes de Famars, l'association devrait y rester jusqu’à l’été 2024, grâce au geste de la mairie de la Ville. Ensuite, Fabien Boschetti espère pouvoir retrouver Valenciennes, « pour éviter de faire venir jusqu’ici les bénéficiaires », résidant principalement à Valenciennes. 

 

Présence de la CPAM du Hainaut

Au fond de la salle des fêtes, entre deux tables de denrées alimentaires, Mathilde Doverie invite chaque bénéficiaire à venir échanger avec elle. « Je viens faire une action appelée “Allez vers” pour les gens qui ont des questions ou des besoins sur leurs droits, leurs soins, les aides financières », explique la conseillère d’accompagnement à la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie). Une manière de faciliter l’échange avec les bénéficiaires, ce qui « peut permettre de lever des freins ».



Son(s) attaché(s) à cet article

Le reportage de Nathan Bigué :


Autres actualités pour Valenciennois :

Trith-Saint-Léger : pas de fermeture pour la classe menacée à l’école Gustave Eiffel

Le 20 Février 2024

Après des discussions avec l’académie, les parents d’élèves du groupe scolaire Gustave Eiffel de Trith-Saint-Léger ont empêché la fermeture d'une classe. L’annonce a été faite jeudi et le manque de moyens n’aura pas eu gain de cause.

CNO

Jugé pour trafic de stupéfiants, il assure être sous contrainte et veut protéger sa famille

Le 19 Février 2024

Un homme est passé devant le tribunal de Valenciennes pour avoir été arrêté en possession de drogue au mois de janvier dernier. Menacé par une lourde peine, il explique qu'il a agit sous le coup de menaces.

CNO

À Vieux-Condé, petits et grands sous le charme du salon Playmobil

Le 17 Février 2024

Des Jeux Olympiques à la guerre de sécession, les expositions sont nombreuses au salon Playmobil de Vieux-Condé, ce week-end. Près de vingt passionnés restent sur place jusqu’à dimanche, au grand bonheur des enfants… et des adultes !

CNO

Rassemblement devant l’école Gustave Eiffel, à Trith-Saint-Léger, pour empêcher la fermeture d’une classe

Le 01 Février 2024

Pour mettre en place des banderoles protestant contre la probable fermeture d’une classe, de nombreuses personnes se sont réunies devant l’école Gustave Eiffel à Trith-Saint-Léger, dont certains élus locaux. 

 

CNO

Haulchin : les employés d’Eternit rassemblés, l’entreprise centenaire menacée

Le 29 Janvier 2024

Les employés d’Eternit et des élus locaux se sont réunis, ce lundi, pour aborder le futur de l’entreprise valenciennoise. Rien n'est encore acté pour le moment et les prochains rendez-vous sont déjà fixés.

CNO

Fin du blocage sur l'A2 à Marly : « On n’a pas levé le camp par dépit » assure Laurent Verhaeghe, président FDSEA Nord

Le 27 Janvier 2024

Le Saint-Saulvien Laurent Verhaeghe, président de la fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles, fait partie de ceux qui ont fait front pendant trois jours, dont deux nuits, au niveau de Marly sur l'autoroute A2, débloquée vendredi soir. Entre deux coups de téléphone, il nous donne son point de vue sur les mesures annoncées par Gabriel Attal et sur la suite du mouvement. 

CNO

Mobilisation des agriculteurs : l'autoroute A2 bloquée à hauteur de Valenciennes

Le 24 Janvier 2024

La mobilisation des agriculteurs s’étend jusqu’au Valenciennois, ce mercredi. A 10h30, les agriculteurs entraient sur l’autoroute A2. 

CNO

Blocage de l’A2 : dans le Valenciennois aussi, « les agriculteurs n’y comprennent plus rien »

Le 24 Janvier 2024

Mobilisés toute la journée, et encore ce mercredi soir, sur l’autoroute A2 entre Aulnoy-lez-Valenciennes et Marly, les agriculteurs du Valenciennois et de ses alentours espèrent des « réponses immédiates ». Ils restent inquiets de l’avenir de leur profession, et ce depuis plusieurs années.

CNO

Valenciennois : après Noël, la crainte des abandons successifs pour les associations de protection animale

Le 23 Janvier 2024

Pointées du doigt par les associations de protection animale, les adoptions d’animaux comme cadeaux de Noël débouchent trop souvent sur des abandons. Un fléau que déplorent encore les acteurs valenciennois.

CNO

ENTRETIEN. Jeanfi Janssens se lance dans le spectacle d’une vie « carabistouillée »

Le 18 Janvier 2024

Après Jeanfi décolle, Jean-Philippe Janssens lance son deuxième spectacle intitulé Tombé du ciel. L'humoriste français initie les spectateurs au showbiz et parle de son arrivée dans ce monde, bien différent du sien. 

CNO