Volume
Valenciennois

Chauffage coupé dans les salles de sport : ça gronde chez les professeurs d’EPS !

Le 15/02/2023 - 8426 vues

Par Elena Rouet-Sanchez

Ils étaient une quinzaine, vendredi dernier, devant les portes de la Mairie de Valenciennes. Depuis les mesures entreprises par la municipalité concernant la crise énergétique, fin octobre, des négociations avaient débuté mi-décembre. Les instituteurs dénoncent des conditions de travail et d’apprentissage plus que catastrophiques, avec des températures atteignant les 3 degrés.

Mais qu’en est-il aujourd’hui ?

« On est très surpris, mais surtout très inquiets, vis-à-vis des méthodes employées par la mairie. Tout ce que l’on veut, c’est être chauffé. »

Depuis début novembre, le chauffage est coupé dans les salles de sport : une décision prise par la municipalité de Valenciennes, afin de lutter contre la crise énergétique.

Professionnels et professeurs d’EPS avaient dès lors manifester leur mécontentement, notamment à travers un courrier envoyé à la mairie le 9 janvier. Ils revendique une réévaluation de cette discipline obligatoire, dans les termes des programmes scolaires, définis dans le bulletin officiel, mais surtout de meilleures conditions de travail.

Le Syndicat Ultra Majoritaire des Professeurs d’EPS (SNEP) ainsi que le secrétaire départemental, Mickaël Boucher, avaient alors été entendus au rectorat.

« Je rappelle que la crise énergétique touche tout le monde, précise Émilie Jankowiak, professeure au lycée du Hainaut et secrétaire SNEP. Dans l’Académie de Lille, on a deux points de blocage qui sont Valenciennes et Marly. Pourquoi ailleurs, on arrive à trouver des solutions, mais pas ici à Valenciennes pour sauver l’école ? »

 

Par la suite, une réunion organisée à l’initiative de la mairie avec les chefs d’établissements était organisée ce vendredi dernier ; seulement les professeurs d’EPS n’y étaient pas conviés.

Faute de réponses et d’avancées concrètes, une mobilisation s’est donc déroulée ce 10 février à 16 h, devant les portes de la Mairie. En conséquence, la réunion avec les chefs d’établissements a été annulée et reportée au 28 février, le mardi de la rentrée, mais cette fois-ci uniquement avec les professeurs.

« On m’a clairement expliqué que notre mobilisation était le motif du report de cette réunion, que l’on devait s’y attendre, explique Émilie. Est-ce du chantage ? Dans tous les cas, cela reste contre nos droits. »

 

 

Des conditions de travail alarmantes

« L’EPS est une discipline comme les autres, les salles de sport sont nos salles de classe ; on imagine mal des cours de mathématiques sous 3 degrés. »

Au début des congés scolaires, les dernières températures enregistrées ne dépassaient pas les 5 degrés. En conséquence, des cours sont annulés par les chefs d’établissements ou par les enseignants, qui considèrent que la sécurité des élèves n’est plus assurée. Certaines épreuves du BAC ont été suspendues, telles que la gymnastique, impraticable dans de telles températures.

« C’est un peu une course contre la montre qui est en train de se jouer, puisque nos interpellations datent d’avant les vacances de décembre. On va arriver au 28 février, donc la période hivernale touchera à sa fin. On a l’impression qu’ils laissent pourrir la situation. »

 

L’affaire reste à suivre, en attendant la prochaine réunion, prévue fin février.



Son(s) attaché(s) à cet article

Émilie Jankowiak, professeure au Lycée du Hainaut et secrétaire du syndicat ultra majoritaire des professeurs d’EPS, nous explique la situation, au micro d’Elena Rouet-Sanchez.


Autres actualités pour Valenciennois :

Trith-Saint-Léger : pas de fermeture pour la classe menacée à l’école Gustave Eiffel

Le 20 Février 2024

Après des discussions avec l’académie, les parents d’élèves du groupe scolaire Gustave Eiffel de Trith-Saint-Léger ont empêché la fermeture d'une classe. L’annonce a été faite jeudi et le manque de moyens n’aura pas eu gain de cause.

CNO

Jugé pour trafic de stupéfiants, il assure être sous contrainte et veut protéger sa famille

Le 19 Février 2024

Un homme est passé devant le tribunal de Valenciennes pour avoir été arrêté en possession de drogue au mois de janvier dernier. Menacé par une lourde peine, il explique qu'il a agit sous le coup de menaces.

CNO

À Vieux-Condé, petits et grands sous le charme du salon Playmobil

Le 17 Février 2024

Des Jeux Olympiques à la guerre de sécession, les expositions sont nombreuses au salon Playmobil de Vieux-Condé, ce week-end. Près de vingt passionnés restent sur place jusqu’à dimanche, au grand bonheur des enfants… et des adultes !

CNO

Rassemblement devant l’école Gustave Eiffel, à Trith-Saint-Léger, pour empêcher la fermeture d’une classe

Le 01 Février 2024

Pour mettre en place des banderoles protestant contre la probable fermeture d’une classe, de nombreuses personnes se sont réunies devant l’école Gustave Eiffel à Trith-Saint-Léger, dont certains élus locaux. 

 

CNO

Haulchin : les employés d’Eternit rassemblés, l’entreprise centenaire menacée

Le 29 Janvier 2024

Les employés d’Eternit et des élus locaux se sont réunis, ce lundi, pour aborder le futur de l’entreprise valenciennoise. Rien n'est encore acté pour le moment et les prochains rendez-vous sont déjà fixés.

CNO

Fin du blocage sur l'A2 à Marly : « On n’a pas levé le camp par dépit » assure Laurent Verhaeghe, président FDSEA Nord

Le 27 Janvier 2024

Le Saint-Saulvien Laurent Verhaeghe, président de la fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles, fait partie de ceux qui ont fait front pendant trois jours, dont deux nuits, au niveau de Marly sur l'autoroute A2, débloquée vendredi soir. Entre deux coups de téléphone, il nous donne son point de vue sur les mesures annoncées par Gabriel Attal et sur la suite du mouvement. 

CNO

Mobilisation des agriculteurs : l'autoroute A2 bloquée à hauteur de Valenciennes

Le 24 Janvier 2024

La mobilisation des agriculteurs s’étend jusqu’au Valenciennois, ce mercredi. A 10h30, les agriculteurs entraient sur l’autoroute A2. 

CNO

Blocage de l’A2 : dans le Valenciennois aussi, « les agriculteurs n’y comprennent plus rien »

Le 24 Janvier 2024

Mobilisés toute la journée, et encore ce mercredi soir, sur l’autoroute A2 entre Aulnoy-lez-Valenciennes et Marly, les agriculteurs du Valenciennois et de ses alentours espèrent des « réponses immédiates ». Ils restent inquiets de l’avenir de leur profession, et ce depuis plusieurs années.

CNO

Valenciennois : après Noël, la crainte des abandons successifs pour les associations de protection animale

Le 23 Janvier 2024

Pointées du doigt par les associations de protection animale, les adoptions d’animaux comme cadeaux de Noël débouchent trop souvent sur des abandons. Un fléau que déplorent encore les acteurs valenciennois.

CNO

ENTRETIEN. Jeanfi Janssens se lance dans le spectacle d’une vie « carabistouillée »

Le 18 Janvier 2024

Après Jeanfi décolle, Jean-Philippe Janssens lance son deuxième spectacle intitulé Tombé du ciel. L'humoriste français initie les spectateurs au showbiz et parle de son arrivée dans ce monde, bien différent du sien. 

CNO