Volume
Belgique

(BE) Pairi Daiza , une réouverture progressive, en toute sécurité

Le 13/05/2020 - 5506 vues

Par Francois Greuez

Ce mercredi, le Conseil National de Sécurité en Belgique a autorisé la réouverture, sous conditions, des parcs animaliers et jardins zoologiques à partir du 18 mai prochain, à l’instar d’autres pays européens. Les journées de détente et de découverte à Pairi Daiza, lieu de plein air par excellence, seront donc à nouveau autorisées, dans un cadre sécurisé et pour un nombre de visiteurs limité.

Ce mercredi, le Conseil National de Sécurité en Belgique a autorisé la réouverture, sous conditions, des parcs animaliers et jardins zoologiques à partir du 18 mai prochain, à l’instar d’autres pays européens. Les journées de détente et de découverte à Pairi Daiza, lieu de plein air par excellence, seront donc à nouveau autorisées, dans un cadre sécurisé et pour un nombre de visiteurs limité. Toutefois, la frontière Franco-Belge est encore fermée donc cela sera plutot réservée aux Belges.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, nous attendons les précisions qui seront données dans le cadre de l’arrêté ministériel relatif au déconfinement. Voici ci-dessous les mesures que nous avons adoptées et qui seront mises en application sous réserve de conditions plus contraignantes qui seraient imposées par les autorités.

A l’instar des autres parcs animaliers déconfinés à partir du 18 mai, Pairi Daiza est un très vaste espace extérieur spécialisé dans l’accueil des visiteurs, doté de tous les moyens utiles pourcontrôler le respect des normes Corona. L’ensemble du personnel de Pairi Daiza veillera à ce qu’elles soient strictement respectées.


Afin de s’assurer de la pleine efficacité de ces mesures, Pairi Daiza a fait le choix de n’ouvrir que progressivement les portes du Jardin.

 

Les premiers jours, le Domaine ne sera ainsi accessible qu’aux seuls abonnés, et en nombre limité. Des journées pendant lesquelles les dispositions et aménagements décidés pour assurer la pleine sécurité du public seront « testés » et corrigés si besoin avec ces visiteurs qui connaissent déjà très bien le Parc. L’accès aux visiteurs d’un jour ne sera ouvert que dans un second temps.
Cette ouverture contrôlée et progressive du parc permettra de déterminer, dans le respect des recommandations gouvernementales, le nombre de visiteurs qui peuvent fréquenter le parc dans des conditions optimales de confort et de sécurité (respect de la distance sociale). Aussi grand soit le Parc (8,6 hectares de sentiers et chemins en plein air sur 75 hectares de superficie globale), ce nombre de visiteurs autorisé sera en tous les cas largement inférieur à la capacité normale de Pairi Daiza. Cela afin de permettre et garantir le respect des règles de distanciation sociale.
Attention, à l’instar d’autres zones déconfinées en Belgique (les musées par exemple) et afin de limiter ce nombre de visiteurs, seuls les visiteurs ayant préalablement réservé leur visite (abonnés ou visiteurs d’un jour) seront accueillis dans le Jardin.
- Le masque fortement recommandé pour rentrer à Pairi Daiza (+ de 12 ans) et obligatoire dans certaines zones du Parc. Tout visiteur qui souhaite entrer dans le Jardin devra avoir un masque sur lui. Son port sera vivement recommandé pour les 12 ans et plus dans l’ensemble du Domaine. Et il sera obligatoire dans les lieux couverts du Domaine (pour les 12 ans et plus) ainsi que sur les îles des lémuriens et saïmiris (pour tous).
- La distanciation sociale de minimum 1,5 mètre entre personnes ne partageant pas le même foyer sera d’application dans l’ensemble du Jardin. Rappelons que Pairi Daiza propose plus de 86.000 m2 d’espaces utiles de plein air (chemins, allées, jardins...) sur lesquels les visiteurs peuvent aisément se disperser.
- Les voies d’entrées dans le Jardin ont été multipliées. Pas moins de quinze larges voies d’accès permettront désormais aux visiteurs d’accéder aux entrées du Parc (une nouvelle entrée temporaire a d’ailleurs été créée), en respectant la règle de distanciation sociale.
- Certains chemins et sentiers du Jardin, plus étroits, ont été placés à sens unique, afin d’éviter aux visiteurs de se croiser.
- Le nombre de distributeurs de savons et/ou de gel hydro-alcoolique a été renforcé (sanitaires, point de restauration à emporter, boutiques, accès à certaines zones du Parc, etc.), afin que tout un chacun puisse, à tout moment, se laver les mains comme cela est recommandé. Chaque bloc wc sera sous surveillance permanente du personnel de nettoyage et fréquemment désinfecté.
- Dans la lignée des autorisations accordées au secteur Horeca, un grand nombre de take away (vente à emporter) ont été installés ci et là dans le Parc en attendant que soit autorisée la réouverture des restaurants, afin de permettre aux visiteurs de se restaurer en toute sécurité et à petits prix dans le Parc,
- Les séjours à Pairi Daiza Resort, au cœur du Parc, sont reportés jusqu’à nouvel ordre,
- Quelques activités particulières (nourrissages annoncés à heure fixe, démonstration de vols d’oiseaux, poissons-pédicure) restent également suspendues, jusqu’à nouvel ordre.

Ces mesures, comme d’autres qui les complètent, doivent permettre à chaque visiteur de vivre une journée de détente à Pairi Daiza en toute quiétude. L’ensemble de ces mesures et des conditions d’accès à Pairi Daiza sera communiqué aux visiteurs dès ce jeudi matin sur le site internet du Jardin, à l’adresse www.pairidaiza.eu.

La réouverture de Pairi Daiza permettra à ses visiteurs de découvrir la grande nouveauté de cette saison, La Terre du Froid.

Ce nouveau territoire représente l’un des plus gros investissements de l’histoire de Pairi Daiza et met à l’honneur l’Arctique et l’Antarctique, les contrées polaires de notre planète. D’une superficie de plus 4 hectares, construite sur différents niveaux, La Terre du Froid met les visiteurs en contact avec des ours blancs, d’imposants morses, des tigres de Sibérie et bientôt des manchots. Autant d’animaux provenant d’autres jardins zoologiques et qui nous ont été confiés dans le cadre de programmes internationaux de sauvegarde de ces espèces en danger. A côté de ces animaux
emblématiques, véritables ambassadeurs de leurs congénères en danger dans la nature, le visiteur pourra aussi se promener dans une grande exposition audiovisuelle. Un voyage dans le monde des ours blancs à travers un voyage d'une journée, de l'aube au crépuscule, dans les différents endroits que peuvent traverser ces magnifiques ours et sont malheureusement très abîmés par les activités humaines tels le transport maritime, l’exploitation pétrolière et les conséquences des émissions de CO2. L’exposition expliquera aussi ce que fait Pairi Daiza, au cœur de La Terre du Froid, afin de participer à la survie de cette espèce animale unique. Et ce que chacun peut faire à la maison pour protéger la banquise et notre belle planète.



Autres actualités pour Belgique :

(BE) L'amour de la nature, des animaux, des hommes et de leurs cultures, nouvelle saison à Pairi Daiza

Le 22 Février 2022

Une nouvelle saison débute à Pairi Daiza avec comme thème principal « See, Love, Safe » (Voir, Aimer et Sauvegarder).

Malgré la situation sanitaire ces derniers mois et les derniers événements de ces derniers jours avec les tempêtes. Pairi Daiza est désormais prêt à accueillir les visiteurs pour une nouvelle saison.

CNO

(BE) Naissance d'un orang-outan à Pairi Daiza

Le 08 Décembre 2020

Les équipes de Pairi Daiza ont l’immense joie de vous annoncer la naissance de Mathaï, nouvel orang-outan dans le Jardin des Mondes.

 

CNO

(BE) Deuxième naissance d’orang-outan espérée à Pairi Daiza

Le 27 Octobre 2020

Pairi Daiza est très heureux d’annoncer que ce ne sont pas une mais... deux naissances d'orangs-
outans qui devraient se produire prochainement. On savait déjà que Sari allait donner naissance vers la fin de l'année. Il apparaît que Sinta, la femelle de l’autre famille d’orangs-outans, est également gestante. Si tout va bien, Pairi Daiza connaîtra donc deux naissances de cette espèce, qui est gravement menacée par l'homme dans la nature. La mise bas de Sinta est estimée au mois d'avril prochain.

CNO

(BE) Les naissances s'enchainent à Pairi Daiza

Le 21 Juillet 2020

La nouvelle a été annoncée sur la page Facebook du parc animalier : deux bébés pandas roux sont nés il y a quelques jours à Pairi Daiza au sein du "Royaume du milieu", le monde chinois du parc. Le sexe des bébés n’a pas été précisé.

CNO

(BE) Pairi Daiza élu « Meilleur Zoo d’Europe » pour la troisième année consécutive

Le 16 Juillet 2020

Après avoir déjà remporté ce prix en 2018 et en 2019, Pairi Daiza peut à nouveau porter le titre de Meilleur zoo d'Europe en 2020.

CNO

(BE) Après le succès de son test de réouverture avec ses abonnés, Pairi Daiza rouvre progressivement ses portes aux visiteurs d’un jour en limitant son affluence à 20% de celle enregistrée en 2018 et 2019

Le 20 Mai 2020

Après avoir rouvert ses portes ces lundi 18 et mardi 19 mai à ses seuls abonnés, accueillis en nombre très limité, Pairi Daiza ouvre progressivement l’accès du Jardin des Mondes à quelques centaines de visiteurs d’un jour. Ceux-ci peuvent désormais réserver leur visite sur www.pairidaiza.eu

CNO

(BE) Naissance à Pairi Daiza de deux takins dorés, animaux menacés et emblématiques de Chine.

Le 16 Avril 2020

Pairi Daiza est très heureux d'annoncer la naissance de deux takins dorés. C'est une très bonne nouvelle pour la survie de l'espèce, car ces ongulés emblématiques et menacés des hautes montagnes chinoises sont en danger d'extinction.

CNO

(BE) Naissance à Pairi Daiza d’un cerf dont l’espèce est éteinte dans la nature

Le 09 Avril 2020

Pairi Daiza est très heureux d’annoncer la naissance d'un petit cerf du Père David ! Cette espèce de cerf est officiellement déclarée "éteinte dans la nature" par l'UICN (Union internationale pour la conservation de la nature). Cette naissance est une excellente nouvelle pour la préservation de la diversité génétique de l'espèce.

 

CNO

(BE) Naissance d’un hippopotame à Pairi Daiza.

Le 27 Mars 2020

Pairi Daiza est très heureux d’annoncer la naissance d’un petit hippopotame commun. Le petit a vu le jour au parc le matin du 12 février dernier. Un mois et demi après sa naissance, ce petit hippopotame est assez fort pour pouvoir accompagner Nema, sa maman, dans leur bassin extérieur. Il s’agit d’un mâle dont le nom sera choisi prochainement par le public.

CNO